Viol en Inde: les 8 accusés plaident non coupable

  16 Avril 2018    Lu: 889
Viol en Inde: les 8 accusés plaident non coupable

Huit hommes accusés d'avoir violé et tué une fillette musulmane d'une tribu nomade en Inde ont plaidé non coupable aujourd'hui dans cette affaire qui révulse le pays et a fait descendre des milliers de citoyens dans la rue.

Le gardien d'un temple hindou et quatre policiers figurent parmi le groupe arrêté pour ce crime qui s'est déroulé en janvier dans l'État du Jammu-et-Cachemire, à la pointe nord de l'Inde. Selon l'acte d'accusation de la police, rendu public la semaine dernière, cet acte visait à terrifier la communauté de bergers musulmans des Bakarwals pour les forcer à quitter la zone, à majorité hindoue.

Ce fait divers est venu jeter une lumière crue sur les tensions intercommunautaires en Inde, dirigée par les nationalistes hindous de Narendra Modi depuis 2014. Les suspects ont comparu aujourd'hui pour la première fois devant un tribunal à Kathua. Ils ont plaidé non coupable et ont demandé à passer au détecteur de mensonges. L'audience a ensuite été ajournée pour des questions procédurales. "Le tribunal a ordonné que les copies de l'acte d'accusation soient distribuées à tous les accusés. La prochaine date d'audience est le 28 avril", a déclaré à la presse Ankur Sharma, avocat de la défense.

D'après les enquêteurs, les suspects ont kidnappé la fillette de huit ans alors qu'elle cherchait ses chevaux en forêt. Ses tortionnaires l'auraient droguée, séquestrée pendant cinq jours dans un temple hindou, violée à tour de rôle, avant de finalement l'étrangler et lui frapper la tête avec une pierre. Environ 40.000 cas de viols sont signalés chaque année en Inde, selon les statistiques officielles. Les observateurs estiment cependant que ce chiffre n'est que la partie émergée de l'iceberg en raison de la forte culture du silence qui prévaut sur ce sujet dans la société indienne. (Le Figaro)


Tags: Inde   viol