Cancer: Starbucks devra faire de la prévention 

  30 Mars 2018    Lu: 1285
Cancer: Starbucks devra faire de la prévention 

Un juge californien a exigé de la chaîne Starbucks qu'elle mette dorénavant en garde ses clients contre les risques de cancer dus au café. D'autres firmes comme McDo sont concernées.

«Attention: boire du café nuit gravement à votre santé.» Ce message de prévention, à l'image de celui contre la fumée, va-t-il orner prochainement les produits de la chaîne Starbucks? C'est bien parti aux Etats-Unis en tout cas. En effet, un juge californien a exigé du restaurant qu'il mette en garde ses clients contre les risques de cancer dus à ses produits. Quelque 90 autres enseignes actives dans le café sont également concernées, dont McDonald's ou Dunkin' Donuts.

Starbucks et ses concurrents n'ont en effet pas prévenu leurs clients qu'un composé chimique provenant de la torréfaction du café pouvait se trouver dans leurs produits, a déclaré le juge à Los Angeles mercredi, rapportent plusieurs agences de presse. Ils ont jusqu'au 10 avril pour contester le jugement.

Les chaînes et autres marques de café faisaient l'objet d'une plainte de l'ONG «Council for Education and Research on Toxics» (CERT) lancée en 2010. Celle-ci estimait que les entreprises ne mettaient pas en garde leurs clients contre une concentration élevée d'acrylamide dans leurs produits, une substance toxique et cancérigène qui se forme lorsque les grains de café sont chauffés.

Or, la loi californienne exige depuis 1986 que les entreprises actives dans l'État américain publient un avertissement si la présence, même infime, d'un produit met en danger la santé de la population.

Le CERT est une ONG composée essentiellement d'avocats. Elle est connue pour avoir déjà attaqué plusieurs groupes de fast-food en raison également de la présence d'acrlyamide dans leurs frites. En effet, cette substance se forme aussi lorsque des aliments contenant beaucoup de glucides et peu de protéines sont chauffés à haute température.


Tags: