Mort confirmée pour 39 Indiens kidnappés par l'EI en 2014

  20 Mars 2018    Lu: 413
Mort confirmée pour 39 Indiens kidnappés par l

New Delhi a confirmé mardi la mort de 39 ouvriers du bâtiment indiens enlevés en 2014 par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Irak.

Les corps des travailleurs avaient été découverts dans un charnier à Badush, petite localité en périphérie de la grande ville du nord irakien Mossoul, et ont été identifiés grâce à leur ADN par une organisation locale, a annoncé au Parlement la ministre des Affaires étrangères Sushma Swaraj.

"Hier, ils nous ont dit que 38 des échantillons correspondaient. Le 39e avait une correspondance partielle car il n'avait pas de famille proche", a déclaré Mme Swaraj, sans indiquer la date à laquelle les ouvriers ont été exécutés.

Ces ouvriers étaient principalement originaire de familles pauvres de la région du Pendjab, dans le nord de l'Inde. Ils travaillaient pour une entreprise du bâtiment à Mossoul lorsqu'ils avaient été kidnappés en juin 2014, époque où l'EI a pris le contrôle de large pans de territoire en Irak et en Syrie.

Les autorités indiennes disent n'avoir jamais reçu de demande de rançon ou avoir été en contact direct avec les ravisseurs.

Un avion spécialement affrété rapatriera les dépouilles des 39 ouvriers en Inde.

L'EI a aujourd'hui perdu la plus grande partie des territoires en Irak et en Syrie qui formaient le "califat" qu'il avait autoproclamé en 2014. Les forces irakiennes, soutenues par des frappes de la coalition internationale menée par Washington, ont chassé l'organisation djihadiste de Mossoul en juillet, tandis qu'en Syrie, les Forces démocratiques syriennes ont pris en octobre le contrôle de Raqa.


Tags: