Les trucs pour éviter l'acrylamide, cancérigène, sur nos aliments

  16 Mars 2018    Lu: 1780
Les trucs pour éviter l

Ne pas stocker les pommes de terre au réfrigérateur, ne pas cuire à outrance: les autorités de protection du consommateur à Bercy ont rejoint le combat contre l'acrylamide, cancérogène, en prodiguant des conseils pour cuire les frites et griller le pain.

Une brochure en ligne destinée à lutter contre la formation d'acrylamide dans l'alimentation, est diffusée par un groupe de travail du conseil national de la consommation (CNC), piloté par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes à Bercy, indique le rapport annuel de la DGCCRF publié jeudi. 

Parmi les "moyens simples et efficaces que le consommateur peut mettre en oeuvre à son domicile afin de réduire la formation d'acrylamide dans les denrées qu'il prépare", la brochure préconise de "choisir des pommes de terre conseillées pour la préparation des frites" et de "tremper les frites quelques minutes dans l'eau tiède en les remuant de temps en temps pour éliminer une partie des sucres". 

Surtout, "ne pas cuire à outrance" et bien penser à "éliminer les frites trop foncées". Ne "jamais" les assaisonner "avant ou pendant" la cuisson, et "changer d'huile régulièrement". Le document de neuf pages rappelle au consommateur que l'acrylamide est un composé qui se forme "naturellement dans les aliments riches en amidon lors de leur cuisson" et, citant l'autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qu'il "augmente potentiellement le risque de développement d'un cancer pour les consommateurs de tous les groupes d'âge". 

Pour griller son pain, la DGCCRF préconise aussi de "ne pas toaster à outrance", et d'éliminer "les parties trop foncées". "Le contrôle du temps de grillage du pain peut conduire à diminuer par quatre la teneur en acrylamide en fonction du type de pain et de la température du grille-pain", note la brochure. 


Tags: acrylamide   cancérigène