Bahar Mouradova: «L'Azerbaïdjan n'est pas l'un des pays qui ont publié des déclarations déclaratives»

  13 Mars 2018    Lu: 1793
Bahar Mouradova: «L

«J'exprime ma gratitude au président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE pour avoir participé à la création d'un tel groupe en utilisant toutes les opportunités de l'Assemblée. La Route de la Soie est un projet non seulement économique, mais également politique et culturel entre l’Est et l’Ouest. Grâce à ces événements , l'Azerbaïdjan, en tant que  membre de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, prouve sa volonté de contribuer à la paix et à la sécurité dans la région de l'OSCE». 

C’est ce qu’a déclaré la vice-présidente du Milli Medjlis et cheffe de la délégation azerbaïdjanaise auprès de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, Bahar Mouradova, lors d’une conférence internationale du Groupe de soutien à la Route de la soie au sein de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE sur le thème «Le rôle des parlementaires dans le développement de la coopération économique et des liens culturels le long de la Route de la soie», qui se déroule à Bakou.

La vice-présidente a déclaré que l'Azerbaïdjan crée des opportunités pour les pays bénéficiant de la Route de la Soie: «Il est de la plus haute importance que les parlementaires se joignent et soutiennent cette question. L'Azerbaïdjan n'est pas l'un des pays qui ont publié des déclarations déclaratives pour la réhabilitation de la Route de la Soie. L'Azerbaïdjan participe à des projets majeurs, l'année dernière, le chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars a été mis en service. En même temps, l'Azerbaïdjan investit dans l'infrastructure maritime. L'Azerbaïdjan participe au projet de corridor de transport Nord-Sud».


Tags: Bakou   Osce