Istanbul: manifestation en soutien à la Ghouta orientale

  11 Mars 2018    Lu: 1868
Istanbul: manifestation en soutien à la Ghouta orientale

Des dizaines de Syriens ont manifesté, samedi, à Istanbul, pour exprimer leur soutien à la Ghouta orientale de Damas et condamner les crimes qui y sont perpétrés par le Régime de Bachar al-Assad et ses alliés, rapporte AzVision citant l’agence Anadolu.

Les manifestants se sont rassemblés près du consulat britannique, brandissant des banderoles rappelant que "des civils sont en train d’être tués dans la Ghouta", et appelant à " sauver cette banlieue assiégée et pilonnée sans relâche par le Régime syrien".

S’adressant à la foule, Mahdi Daoud, le président du Forum des associations syriennes, a souligné la nécessité de mettre fin au siège imposé à la Ghouta orientale et d'arrêter immédiatement le carnage des civils.

Le silence n’est plus, selon cet activiste, acceptable. Dans la Ghouta orientale, toutes sortes d’armes létales sont utilisées et le bilan des attaques du dernier mois s’est aggravé à plus de 1200 morts et cinq mille blessés, a-t-il asséné.

Cette situation s’est davantage dégradée avec l’aide humanitaire d'urgence, notamment les médicaments, qui traîne encore à arriver aux sinistrés et blessés de la Ghouta, à cause des entraves imposées par le Régime et ses alliés.

Depuis le 19 février dernier, le Régime de Bachar al-Assad continue de cibler les quartiers résidentiels de la ville, qui étouffe déjà, depuis 2012, des suites d'un siège accablant, 

Appuyé par des troupes russes, le Régime n’y a épargné ni les hôpitaux, ni les centres de la défense civile, affichant sa volonté d'en finir une fois pour toutes avec l'Opposition dans la Ghouta orientale. 

La Syrie est enfermée dans une guerre civile dévastatrice depuis mars 2011. Le Régime d'al-Assad avait alors réprimé des manifestations pro-démocratiques avec une férocité inattendue, entraînant le pays dans chaos. 

Alors que les responsables de l'ONU affirment que des centaines de milliers de personnes ont été tuées dans le conflit, le Régime syrien affirme que le nombre de morts est plus proche de 10 mille. 


Tags: Istanbul   Turquie   Ghouta