Prison ferme pour un Canado-iranien ayant violé les sanctions iraniennes

  16 Décembre 2017    Lu: 532
Prison ferme pour un Canado-iranien ayant violé les sanctions iraniennes
Un ressortissant canado-iranien a été condamné à 32 mois de prison pour avoir enfreint les sanctions économiques américaines contre l'Iran, a annoncé vendredi la justice américaine.
Ali Soofi, 63 ans, qui avait plaidé coupable, a été reconnu coupable de complot pour avoir transporté du matériel militaire des Etats-Unis vers l'Iran entre 2014 et décembre 2016, "à la fois directement et par transbordement par des pays intermédiaires", selon un communiqué du ministère de la Justice.

"M. Soofi a acheté et expédié de nombreux matériels, dont des hélicoptères, des composants d'armes, des parties de chars et des véhicules militaires depuis les Etats-Unis et à destination de l'Iran, sans licence et en sachant que ces marchandises étaient illégales", a détaillé la même source.

Au cours de l'enquête, M. Soofi a en outre reconnu que ces armements étaient à destination des Gardiens de la révolution iraniens, l'armée d'élite de la République islamique, visés par des sanctions américaines.

Washington a pris une série de sanctions économiques contre Téhéran et contre les Gardiens de la révolution. Le Trésor américain avait ajouté début novembre les noms d'une quarantaine de personnes morales ou physiques iraniennes à la liste des personnes visées par son programme punitif "antiterroriste".

Tags: