Des Arméniens détruisent les monuments historiques azerbaïdjanaises à Khodjavend

  19 Octobre 2017    Lu: 584
Des Arméniens détruisent les monuments historiques azerbaïdjanaises à Khodjavend

Les monuments historiques du Haut-Karabakh sont détruits par les séparatistes arméniens.

Actuellement, des bâtiments anciens sont démolis dans le règlement de Girmizibazar de la ville de Khodjavend. 2 bâtiments à plusieurs étages seront construits sur leurs lieux.

Karen Alaverdyan, directeur de la société «Rafo» a déclaré que la première phase des travaux de construction a déjà commencé. La construction de 2 bâtiments à 4 étages est prévue.

La grotte d’Azykh, datant de 1,5 million d’années, ainsi que la grotte de Taghlar, datant du même âge, non loin du village de Salaketine, la tour «Ritich» des Ve-VIIIes siècles dans le village de Tough, la tour «Ergunech», située au pied de la montagne d’Ergunech, la tombe de «Rzagoulou Bey» du XIIIe siècle non loin du village de Duduktchu, le dôme «Achouglou Gocha» non loin du village de Khodjavend, le temple albanais (1241) dans le village de Beuyuk Taghlar, le temple «Rouge» du Xe siècle dans le village de Tough sont des monuments historiques, et architecturaux de la région de Khodjavend.

Lors de la guerre au Haut-Karabagh, lancée en février 1988, 145 personnes, dont 13 femmes et 13 enfants, ont sacrifié leur vie pour Khodjavend. Ce dernier a été occupé par les forces armées arméniennes le 2 octobre 1992.

Tags: #Karabakh   #Khodjavend