Pourquoi Adidas lance sa révolution communautaire Glitch

  17 Octobre 2017    Lu: 890
Pourquoi Adidas lance sa révolution communautaire Glitch

La firme allemande veut révolutionner son gigantesque marché lié aux footballeurs amateurs. Adidas lance en France ses chaussures haut de gamme qui permettront de changer au gré de ses envies la couleur et les crampons, tout en conservant l'intérieur de celles-ci. Une manière également pour le groupe de sonder les tendances.

Un chausson noir sobre avec des "skins" aux designs et couleurs psychédéliques. Un nom complètement abstrait, "Glitch", et un prix qui fait réfléchir: 300 euros. Adidas lance ce 17 octobre en France sa série de chaussures de football modulables haut de gamme. Le concept peut surprendre: garder le même chausson à son pied mais pouvoir changer de couleurs et de design de chaussures au gré de ses envies, et surtout de crampons au gré des terrains rencontrés: indoor, synthétique ou herbe. Et surtout de pouvoir s'adapter à la vague du foot à cinq, ou "five" pour les initiés, qui se développe à grande vitesse en France et compte 4 millions de joueurs en 2016.

Pour l'occasion, Marc Makowski, directeur business development football chez Adidas explique le concept sur lequel compte beaucoup la marque aux 3 bandes. "Glitsch est le premier concept de chaussures de football interchangeables. Cela se présente en 2 parties: la partie extérieure de la chaussure, ce que vous pouvez changer en termes de motifs et de couleurs et la partie intérieure qui est elle-aussi personnalisable". Très bien mais à quoi cela sert-il de pouvoir déconnecter l'intérieur de sa chaussure de l'extérieur de celle-ci? Un nouveau concept marketing pour vendre plus de chaussures? "Glitch permet aux clients de changer le look de leurs chaussures de foot en temps réel répond Mark Makowski. Vous pouvez changer avec des crampons plus adaptés s'il se met à pleuvoir, ou alors si vous souhaitez adapter vos crampons à un terrain synthétique. Ou vous en avez tout simplement marre du look de vos chaussures comme c'est souvent le cas pour les jeunes de 17 ou 18 ans".

Un prix décomplexé

Pour la modique somme de 300 euros, il sera possible dans la journée à Paris, ou le lendemain dans les autres régions d'acquérir un "starter pack" composée d'une partie interne ainsi que de deux "skins" extérieures. Et ne cherchez pas la Glitch en magasin. Adidas vendra sa pépite uniquement sur son application dédiée iPhone ou Android. Si vous souhaitez ajouter une "skin" supplémentaire, il vous en coûtera 120 euros l'unité, tandis que les chaussons extras seront facturés 150 euros la paire.

Cette Glitch ira se hisser dans un marché de niche alors que la chaussure de football représente dans l'Hexagone 180 millions d'euros annuels, une somme éloigné des 500 millions d'euros du running par exemple.

Tags: #Adidas