L'aviation israélienne détruit une batterie de missiles en Syrie (armée)

  16 Octobre 2017    Lu: 176
L'aviation israélienne détruit une batterie de missiles en Syrie (armée)

L'aviation israélienne a attaqué et détruit lundi une batterie de missiles à l'est de Damas en réponse à un tir de missile syrien en direction d'appareils israéliens qui étaient en reconnaissance au-dessus du Liban, a indiqué un porte-parole de l'armée.

Les avions n'ont pas été touchés et ont pu regagner leur base sans encombre, a déclaré le porte-parole, le colonel Jonathan Conricus. La batterie syrienne a été "neutralisée", a-t-il dit.

L'armée syrienne citée par la télévision d'Etat n'a rapporté que des dégâts matériels et a assuré avoir atteint un appareil israélien. Elle a "mis en garde contre les conséquences dangereuses de ces tentatives d'agression répétées de la part d'Israël".

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu que son pays réagirait à tout acte hostile. Le porte-parole de l'armée a cependant souligné qu'Israël ne recherchait pas l'escalade.

"A (sa) connaissance", c'est la première fois depuis le début de la guerre en Syrie en 2011 que les Syriens tirent en direction d'appareils israéliens survolant le Liban, a dit le colonel Conricus.

"Nous tenons le régime syrien pour responsable de ce tir anti-aérien et pour toute attaque provenant de Syrie", a-t-il prévenu.

En temps réel

Mais, a-t-il ajouté, Israël considère qu'il est dans "l'intérêt commun" de préserver la "relative stabilité" dans la zone et "n'a aucune intention de déstabiliser la situation".

"Aujourd'hui, on a voulu détruire nos avions, ce qui est inacceptable", a réagi M. Netanyahu. "Notre politique est claire: celui qui veut nous attaquer, nous l'attaquerons", a-t-il mis en garde dans un communiqué.

Cet incident coïncide avec la visite prévue ce lundi en Israël du ministre russe de la Défense Sergueï Shoïgu, dont le pays soutient le régime de Bachar al-Assad et dont l'engagement militaire en Syrie depuis 2015 a permis à celui-ci de renverser la donne en sa faveur face aux insurgés et aux jihadistes.

Depuis le début de l'implication russe en Syrie, Israël cherche à coordonner son action avec Moscou pour éviter un incident militaire.

"On a notifié les Russes en temps réel" de l'attaque contre la batterie syrienne, a assuré le colonel Conricus.

Les appareils israéliens, dont il n'a pas précisé le nombre, étaient en reconnaissance dans l'espace aérien libanais, "près de la frontière syrienne" quand un missile a été tiré dans leur direction, a-t-il dit, les renseignements israéliens excluant que le projectile ait été tiré par d'autres forces que celles du régime syrien.

Des avions israéliens ont frappé quelque temps après la batterie syrienne située à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Damas, a-t-il précisé.

Tags: