Moscou se met en état d’alerte rouge

  26 Septembre 2017    Lu: 772
Moscou se met en état d’alerte rouge

Les supporters de Manchester United et de Liverpool se retrouvent en même temps dans la capitale russe, en raison de la Champions League.

Spartak - Liverpool mardi soir, suivi mercredi de l’affiche CSKA - Manchester United. Ces deux matches européens de la semaine vont réjouir les passionnés de football moscovites, qui rempliront à coup sûr les deux stades. Mais cette double confrontation fait transpirer les autorités russes, qui redoutent plus que tout des affrontements entre hooligans. Cela ferait extrêmement tache, à neuf mois de la Coupe du Monde en Russie.

Vladimir Markin, nommé chef de la sécurité par la Fédération russe en prévision du grand tournoi de l’été prochain, s’est montré très clair: «Je ne voudrais pas avoir l’air de menacer qui que ce soit, mais j’aimerais prévenir tous ceux qui viendront à Moscou pour autre chose que le football ou profiter de la douceur de la ville: nos lois concernent tout le monde, pas seulement les Russes.» En clair? «Ceux qui les violent seront punis. Ce n’est pas exclu qu’ils doivent rester en Russie un peu plus longtemps que prévu. Et ce séjour supplémentaire ne sera pas aussi plaisant…».

L’Etat se montre d’ailleurs répressif. Les peines de prison ferme pleuvent depuis des mois. «Les autorités mettent énormément de pression. Jusqu’au Mondial, on ne devra pas bouger. Après, tout redeviendra comme avant», confirme un ultra du Spartak sur un forum de supporters. Il n’est cependant pas à exclure que des actions ciblées pour «casser de l’Anglais» aient lieu. Après les violences survenues entre hooligans russes et anglais durant l’Euro 2016 en France, les premiers avaient mis en garde les seconds de ne pas faire le voyage l’été prochain, les menaçant de sévères répercussions. L’armée et la police seront mobilisées jour et nuit entre aujourd’hui et jeudi, jour de départ des derniers supporters 4000 annoncés au total.

Tags: #Spartak    #Liverpool