2.459 personnes évacuées des campements dans le nord de Paris

16:00   18 Août 2017    261

Paris - Un total de 2.459 personnes ont été évacuées vendredi matin de campements sauvages installés depuis plusieurs semaines dans le nord de Paris, a indiqué à l'AFP Didier Leschi, directeur général de l'Office français de l'Immigration et de l'Intégration (Ofii).

Il s'agit de "2.376 hommes, 60 femmes, et 23 mineurs", a précisé Didier Leschi. Les migrants ont été emmenés dans 18 gymnases de Paris et d'Ile-de-France après l'évacuation, qui s'est déroulée dans la matinée dans le quartier de la Porte de la Chapelle.

Parmi eux, 449 personnes ont été installées dans des gymnases et des tentes sur un complexe sportif dans le XVe arrondissement, dont le maire LR Philippe Gougon a protesté dans une lettre à ses administrés car il n'avait pas été prévenu "officiellement" de cette arrivée.

Selon Didier Leschi, 249 personnes y ont été installées dans des gymnases et 200 dans de grandes tentes blanches sur un terrain de sport.

Pendant l'évacuation à La Chapelle dans la matinée, François Ravier, secrétaire général de la préfecture d'Ile-de-France, a expliqué à la presse que les tentes ne seraient utilisées qu'en cas de "nécessite absolue", mais qu'elles permettaient un hébergement "dans de très bonnes conditions". Les personnes installées dans les tentes seront les premières a être réorientées après examen de leur situation, a-t-il assuré.


La préfecture du Val-d'Oise a par ailleurs indiqué dans un communiqué que 100 migrants ont été accueilli dans un gymnase de Vauréal, et 200 à l'ancienne patinoire de Cergy-Pontoise.

En Seine-et-Marne, 110 migrants ont été pris en charge dans un gymnase de Torcy et 90 dans un centre culturel de Saint-Thibault-des-Vignes, a-t-on appris de source policière.

Tags: #Paris  


à lire aussi