Le Groupe de Minsk veut intensifier le dialogue entre Arméniens et Azérbaïdjanais

  13 Octobre 2015    Lu: 692
Le Groupe de Minsk veut intensifier le dialogue entre Arméniens et Azérbaïdjanais
Le Groupe de Minsk de l’OSCE prévoit d’organiser avantage de rencontres en vue de relancer le processus de règlement du conflit du Karabagh d’ici la fin de l’année et n’exclut pas qu’une rencontre au sommet entre les présidents de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan sera finalement possible, a fait savoir le secrétaire général de l’organisation Lamberto Zannier à Moscou le lundi 12 octobre.

L. Zannier prenait la parole lors d’une réunion du Conseil permanent de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), une alliance militaire composée de 6 ex-républiques soviétiques, dont l’Arménie, dirigée par la Russie. Selon l’agence russe RIA Novosti, L. Zannier aurait discuté du conflit du Karabagh avec le secrétaire général de l’OTSC, Nikolay Bordyuja, qui se trouvait dernièrement en Arménie où il assistait à des manœuvres des troupes de l’alliance militaire dont Erevan assume la présidence tournante.

“Nous sommes préoccupés par le regain de violences dans la région et à la frontière arméno-azérie. Nous devons collaborer avec les dirigeants politiques”, aurait déclaré le secrétaire-général de l’OSCE en ajoutant : “Nous avons eu des rencontres avec les ministres des affaires étrangères [arménien et azerbaïdjanais] lors de l’Assemblée générale de l’Onu à New York, des rencontres avec les coprésidents du Groupe de Minsk. Une telle rencontre cet automne est possible. Nous espérons qu’une rencontre entre les présidents de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan aura lieu”.

Par ailleurs, on a appris le 12 octobre que les coprésidents américain, russe et français du Groupe de Minsk prévoyaient d’effectuer une autre tournée dans la région et d’y poursuivre les négociations avec les présidents arménien et azéri, Serge Sarkissian and Ilham Aliyev, à la fin du mois d’octobre.

L’ambassadeur James Warlick, coprésident américain du Groupe de Minsk, aurait indiqué, selon des propos cites par l’agence de presse azérie APA, que le principal sujet de discussion à l’ordre du jour sera la tenue d’un sommet arméno-azéri, tout en rappelant que la tenue, le lieu et la date d’un tel sommet relèvent de la seule décision des leaders des deux pays. Il est vrai que les médiateurs n’osent plus trop s’avancer, ce sommet tant annoncé jouant les Arlésiennes depuis des mois.

Tags:  


Fil d'info