En Turquie la critique envers ma personnalité n`a aucune limite

  28 Octobre 2015    Lu: 463
En Turquie la critique envers ma personnalité n`a aucune limite
Erdogan : une personne a été condamnée à deux ans et demi de prison en Allemagne pour injures envers Angela Merkel sur des réseaux sociaux
Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a dénoncé le manque de limites dans les critiques, voire les insultes, qui sont prononcées en Turquie contre lui, rappelant qu’en Allemagne, une personne a été condamnée à deux ans et demi de prison pour des propos à l’encontre de la Chancelière, Angela Merkel.

Le Président turc s’est exprimé sur le sujet lors de la cérémonie de signature des licences pour l’internet mobile pour la "4.5G IMT-Advanced" à Ankara.

«Une personne a été condamnée à deux ans et demi de prison en Allemagne pour injures envers Angela Merkel sur des réseaux sociaux, a-t-il expliqué. De plus, cette décision de justice a été prise dans de très courts délais. Chez nous, c’est exactement l’inverse. Ici, ils sont libres de prononcer toutes les injures qu’ils veulent. Malheureusement, ceux qui font cela sont très bien accueillis tant dans la sphère politique que chez leurs collègues [médias].»

Le Président Erdogan a expliqué que la Turquie traverse une période difficile, avant de préciser qu’il croyait avec force en la capacité de son pays à surmonter cette période.
«En réalité, ces mêmes turbulences touchent l’ensemble de la région et du monde, a-t-il poursuivi. Malgré cela, la Turquie réussi à concrétiser de nombreux grands projets. La Turquie est un pays fort avec sa démocratie et son économie.»

Erdogan a rappelé la réalisation du «projet du siècle», permettant le transport de l’eau depuis la Turquie vers la République Turque de Chypre Nord, grâce à un conduit sous-marin, seule réalisation de ce genre dans le monde.

«Mais certains jouent aux aveugles devant ces réalisations, a-t-il dit. Il y aura toujours des personnes comme ça. Ils ne veulent pas que notre pays soit stable et performant. Ils veulent nous éloigner de cet objectif en mettant toujours en avant le terrorisme et les difficultés économiques. Mais ils n’y arriveront pas, nous ne nous éloignerons pas de cet objectif. Nous allons poursuivre notre route vers la Nouvelle Turquie, la Grande Turquie.»
Le chef de l’Etat est également revenu sur la situation en Syrie, rappelant que la Turquie est le pays qui fait le plus d’efforts pour venir en aide au peuple syrien, dénonçant par la même occasion les pays européens qui ne se préoccupaient pas du tout du sort des réfugiés jusqu’à ce qu’ils arrivent à leurs portes.AA

Tags:  


Fil d'info