La France, l'Espagne et le Portugal lancent le projet de pipeline d'hydrogène vert « H2Med »

  09 Décembre 2022    Lu: 243
La France, l

Le Président français, Emmanuel Macron, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez et le Premier ministre portugais Antonio Costa, ont annoncé, ce vendredi, le lancement du pipeline d'hydrogène vert « H2Med », connu également sous le nom de « BarMar » (Barcelone-Marseille).

En marge du Sommet MED-9 de l'Union européenne (UE), à Alicante, dans le sud-est de l'Espagne, les chefs d'État et de gouvernements français, espagnol et portugais ont tenu une conférence de presse conjointe à laquelle a également participé la Présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen.

Emmanuel Macron a annoncé que le projet de pipeline d'hydrogène vert entre Barcelone (est de Espagne) et Marseille (sud de la France) devrait être "parachevé d'ici 2030".

À l'issue d'une réunion avec les chefs de gouvernements espagnol et portugais, le chef d'État français a indiqué que cette "interconnexion" traversant la mer Méditerranée, sera soumise à la Commission européenne afin d'obtenir le statut de "projet d'intérêt commun" et ainsi de bénéficier de financements européens. Les gouvernement français, espagnol et portugais doivent soumettre leur dossier d’ici au 15 décembre et espèrent obtenir une réponse favorable début 2023.

Le coût de ce projet est estimé à environ 2 milliards d’euros.

Ce projet de pipeline d'hydrogène vert vise à remplacer un précédent projet de gazoduc « Midcat » initié en 2003 afin de relier les réseaux gaziers ibériques aux réseaux français et nord-européen, à travers les Pyrénées, mais finalement abandonné.

Conçu initialement pour transporter temporairement du gaz naturel depuis la péninsule ibérique vers le reste de l’UE pour réduire la dépendance au gaz naturel russe, le pipeline aura pour fonction unique de transporter de l'hydrogène vert.

La Présidente du Conseil italien, Giorgia Meloni, qui devait être présente pour cette conférence de presse, n'a pas pu y participer pour avoir contracté la Covid-19, selon une déclaration officielle.


Tags: France   Espagne   Portugal  


Fil d'info