La Türkiye dénonce les politiques visant à aggraver la crise entre la Russie l’Ukraine

  09 Décembre 2022    Lu: 215
La Türkiye dénonce les politiques visant à aggraver la crise entre la Russie l’Ukraine

Le Président de la République de Türkiye, Recep Tayyip Erdogan, a dénoncé les politiques visant la Russie, qui n’ont fait qu’attiser la crise avec l’Ukraine et dans la région.

Le Chef de l’État turc a pris la parole, vendredi, lors du «TRT World Forum», organisé à Istanbul.

Il s’est d’abord exprimé sur la guerre entre l’Ukraine et la Russie, rappelant la position d’Ankara dans ce conflit, et ses efforts diplomatiques pour arriver à une solution pacifique.

"Tout en défendant fermement l'intégrité territoriale de l'Ukraine, nous nous sommes opposés aux politiques insensées contre la Russie qui n’ont fait qu’alimenter la crise dans la région", a-t-il dit.

Le chef de l’État turc a expliqué qu’avant même le début de l’intervention russe en Ukraine, Ankara a déployé des efforts diplomatiques pour empêcher le conflit direct. Une fois la guerre engagée, a-t-il renchéri, Ankara s’est mobilisé pour permettre les conditions de pourparlers entre les deux parties, ce qui a notamment abouti à l’organisation des discussions entre les délégations des deux pays, la facilitation de l’échange de prisonniers, et surtout, la signature de l’accord pour l’acheminement des céréales depuis l’Ukraine via la mer Noire.

La Türkiye, les Nations unies, la Russie et l'Ukraine ont signé le 22 juillet à Istanbul l'accord historique pour la reprise des exportations de céréales depuis trois ports ukrainiens de la mer Noire, qui avaient été interrompues en février en raison de la guerre de la Russie contre l'Ukraine. Ledit accord a été prolongé de 120 jours, à compter du 19 novembre, quelques jours avant son expiration.

"Tout en défendant fermement l'intégrité territoriale de l'Ukraine, la Türkiye s'oppose aux politiques irrationnelles envers la Russie qui attisent les tensions dans la région, a-t-il affirmé. Tout le monde comprend et voit maintenant qu'il n'y a pas de solution aux problèmes régionaux et mondiaux sans la Türkiye et que les relations d'amitié avec la Türkiye sont bénéfiques."

En vue d’élargir cet accord et éliminer les obstacles qui entravent son application, le Président turc a annoncé qu’il aura des entretiens, dimanche, avec les présidents Poutine et Zelensky.

Recep Tayyip Erdogan a indiqué que bien que la Türkiye et les États-Unis soient des alliés de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan), Washington équipe les îles grecques d'armes et d'avions, ajoutant que l'accord sur les F-16 n'est toujours pas conclu.

"Afin de parvenir à une solution juste à Chypre, nous continuons de donner de l'importance au dialogue en faveur de mesures nouvelles et concrètes, a précisé Erdogan. "

Le président turc a condamné les pays, dont certains membres de l'Otan, qui soutiennent les groupes terroristes dans le nord de la Syrie en leur fournissant des armes.

Personne ne peut exiger de la Türkiye qu'elle rende des comptes dans sa lutte contre les terroristes, a martelé le chef de l’État turc. Malgré ses sacrifices, la Türkiye n'oubliera jamais comment elle a été abandonnée dans sa lutte contre les groupes terroristes qui constituent une menace sérieuse"

Le «TRT World Forum» est un événement annuel de deux jours, organisé par l'office de radio et télévision turc, TRT. L'édition de cette année se tient sous le thème: "Tracer l'avenir : Incertitudes, réalités et opportunités", rassemble des universitaires, des journalistes, des intellectuels, des hommes politiques et des membres de la société civile du monde entier.

AA


Tags: Türkiye   Russie   Ukraine  


Fil d'info