Une autre aide militaire américaine de 1,1 milliard de dollars pour l'Ukraine

  29 Septembre 2022    Lu: 228
Une autre aide militaire américaine de 1,1 milliard de dollars pour l

La Maison Blanche a annoncé, mercredi, une aide militaire supplémentaire de 1,1 milliard de dollars pour l'Ukraine.

La porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a déclaré lors d'une conférence de presse, que son pays va débloquer une nouvelle aide militaire à de 1,1 milliard de dollars à l’Ukraine.

« L'aide américaine s’inscrit dans le cadre de l’Initiative d’assistance à la sécurité de l’Ukraine », a ajouté Karine Jean-Pierre.

Cette nouvelle aide, destinée à renforcer la défense de l’Ukraine, comprend notamment 18 systèmes d'artillerie de précision « Himars », 150 véhicules blindés « Humvees », 150 véhicules tactiques tracteurs d'armement, ainsi que des radars et des systèmes de défense anti-drones.

« Nous sommes résolus à soutenir l'Ukraine, et nous nous tenons aux côtés de son peuple. Nous continuerons à fournir au peuple ukrainien l’aide militaire dont il a besoin pour se défendre, aussi longtemps qu'il le faudra », a souligné la responsable américaine.

L'annonce de la nouvelle aide militaire américaine survient au lendemain de la fin des référendums controversés organisés par la Russie dans les territoires ukrainiens occupés.

Tenus depuis vendredi dernier dans les régions séparatistes de Donetsk et Louhansk, dans l'est du pays, et celles sous occupation russe de Kherson et Zaporijia au sud, les référendums d’annexion par la Russie, se sont achevés mardi 27 septembre.

Selon les résultats définitifs de ces scrutins, le « oui » l’a emporté avec 99,23% dans la « République populaire de Donetsk », 98,42% dans « la République populaire de Louhansk », 93,11% dans la région de Zaporijia et enfin 87,05% dans la région de Kherson.

Ces scrutins ont été largement condamnés par la communauté internationale et décriés par Kiev. Les pays européens et les États-Unis ont déjà annoncé qu’ils ne reconnaîtraient pas les résultats de ces référendums qu’ils ont qualifiés de « scrutins fictifs ».

Le 24 février dernier, la Russie a lancé une opération militaire en Ukraine, ce qui a provoqué une colère et de multiples réactions à l’échelle internationale, ainsi que l'imposition de sanctions financières et économiques inédites et des plus sévères à l'endroit de Moscou.


Tags: EtatsUnis   Ukraine  


Fil d'info