La Finlande veut restreindre drastiquement l’entrée des Russes

  22 Septembre 2022    Lu: 228
  La Finlande veut restreindre drastiquement l’entrée des Russes

La Finlande va préparer une « solution nationale » pour restreindre voire bloquer entièrement le transit des « touristes russes » sur son sol, a annoncé mercredi son ministre des Affaires étrangères.

Confronté à de nombreux passages controversés de Russes durant l’été, le pays nordique a déjà divisé par dix en septembre le nombre de visas accordés aux Russes, en réponse à l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

Mais la Finlande est actuellement le seul membre de l’UE frontalier de la Russie à laisser passer des citoyens russes munis de visas Schengen, depuis la décision de la Pologne et des trois pays baltes début septembre d’empêcher l’entrée pour une large part de citoyens russes.

Souhaitant lui aussi durcir sa ligne, le gouvernement finlandais « a décidé de préparer une solution nationale […] sur la façon de limiter ou empêcher complètement ce trafic touristique » russe, a déclaré mercredi soir le ministre finlandais des Affaires étrangères Pekka Haavisto.

70 % des Finlandais sont contre les visas
Ces mesures « pourraient inclure une nouvelle législation, qui serait adoptée très vite, ou une interprétation de la législation actuelle », a-t-il précisé. « La Finlande ne veut pas non plus être un pays de transit pour les visas Schengen émis par d’autres pays. Nous voulons désormais mettre ce transit sous contrôle », a affirmé le ministre.

Helsinki réclame une décision européenne commune mais « il ne peut être sûr qu’elle arrivera vite », selon Pekka Haavisto. Selon un sondage publié par le quotidien Ilta-Sanomat mercredi, environ 70 % des Finlandais veulent voir cesser la délivrance de visas de tourisme aux Russes.

Après l’annonce mercredi par Vladimir Poutine de la mobilisation de centaines de milliers de réservistes pour relancer son offensive en Ukraine, le trafic à la frontière a été « normal » selon les gardes-frontières finlandais. La situation « n’a pas changé significativement », ont-ils affirmé sur Twitter, démentant des rumeurs circulant en ligne de files d’attente longues de plusieurs kilomètres.

AFP


Tags: Finlande   Russie  


Fil d'info