L'Arménie bloque le processus de paix, dit le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères

  21 Septembre 2022    Lu: 187
 L

Lors de la 39e réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation pour la démocratie et le développement économique - GUAM organisée dans le cadre de la semaine de haut niveau de la 77e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, le ministre des Affaires étrangères de la République d'Azerbaïdjan, Djeyhoun Baïramov, a évoqué les accords conclus entre les dirigeants azerbaïdjanais et arménien et les provocations militaires à grande échelle commises par l'Arménie ces derniers mois.

Le ministre a rendu compte des efforts visant à éliminer les conséquences du conflit passé avec l'Arménie dans la période post-conflit. Il a informé les participants des mesures de restauration et de reconstruction dans la région, du retour des personnes déplacées, de certains projets de réintégration des Arméniens de souche vivant dans la région, ainsi que du danger des mines dans la région.

Il a été souligné que dans le cadre de la déclaration tripartite et des accords conclus entre les dirigeants azerbaïdjanais et arménien, des travaux étaient en cours pour ouvrir des lignes de communication et de transport, et une proposition d'accord de paix avait été présentée par l'Azerbaïdjan.

Malgré tout cela, il a été rapporté que l'Arménie avait fait obstruction au processus et avait eu recours à des tactiques dilatoires, avait gravement violé ses obligations en vertu des déclarations tripartites et, ces derniers mois, avait causé des provocations militaires à grande échelle à la suite desquelles il y a eu des pertes.

Il a été noté qu'en dépit des activités destructrices de la partie arménienne, l'Azerbaïdjan était déterminé à faire avancer l'agenda de paix et poursuivait les négociations.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   ONU   GUAM   Arménie   provocation  


Fil d'info