L'Azerbaïdjan ouvre une procédure pénale dans le cadre de l'attaque des radicaux arméniens contre son ambassade en France

  19 Septembre 2022    Lu: 366
 L

Une affaire pénale a été ouverte sur le fait d'une attaque par des membres d'un groupe arménien radical contre le bâtiment administratif de l'ambassade d'Azerbaïdjan en France.

Le 18 septembre, des médias locaux et étrangers ont partagé des images d'une tentative de plusieurs membres d'un groupe arménien radical d'entrer de force dans le bâtiment administratif de l'ambassade de la République d'Azerbaïdjan en France.

Une enquête préliminaire lancée immédiatement a établi que des membres du groupe radical, par accord préalable, dont les identités sont inconnues, ont violé les exigences de la Convention sur la prévention et la répression des infractions contre les personnes jouissant d'une protection internationale, y compris les agents diplomatiques, a commis un acte de vandalisme pour tendre les relations internationales et inciter à la guerre. Des soupçons raisonnables ont été établis selon lesquels, le 18 septembre, ils ont tenté d'entrer dans l'ambassade d'Azerbaïdjan en France et ont causé des dommages matériels au bâtiment administratif avec des objets utilisés comme armes.

Sur ce fait, une affaire pénale a été ouverte par le Procureur général en vertu des articles 12.3, 102 et 12.3, 186.1 du Code pénal de la République d'Azerbaïdjan. L'enquête est menée par le département des enquêtes du Parquet général.

Les mesures nécessaires sont prises conformément aux normes et principes internationaux pour identifier les auteurs et les traduire en responsabilité pénale par le biais d'une enquête exhaustive, complète et objective.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   France   Arménie  


Fil d'info