La Nasa se prépare au lancement de sa fusée lunaire Artemis

  29 Août 2022    Lu: 641
La Nasa se prépare au lancement de sa fusée lunaire Artemis REUTERS/Joe Skipper

Les équipes du Centre spatial Kennedy, en Floride, finalisaient dimanche les préparatifs du premier vol d'essai de la fusée géante nouvelle génération de la Nasa, dont le décollage est prévu lundi et marque le lancement du programme Artemis destiné à long-terme à effectuer des voyages de la Lune vers Mars.

Tous les systèmes semblaient dimanche parés au décollage, ont dit des représentants de l'agence spatiale américaine, tandis que les prévisions météorologiques indiquaient une probabilité de 80% de disposer de conditions favorables durant la fenêtre de deux heures pour le lancement, à compter de 12h33 GMT.

Si le compte à rebours venait à être interrompu pour une raison quelconque, la Nasa a prévu de potentiellement reporter le lancement au 2 septembre ou au 5 septembre.

La fusée Système de lancement spatial (SLS) doit propulser une capsule sans équipage dénommée Orion autour de la Lune pour un vol d'essai de six semaines destiné à préparer les deux appareils à atteindre leur vitesse de croisière en vue d'une mission avec équipage prévue pour 2024.

Cinq décennies après la fin de l'ère des missions Apollo, la fusée SLS est décrite comme la plus puissante et plus complexe au monde. Elle constitue le système de lancement vertical le plus massif jamais bâti par la Nasa depuis la fusée Saturne V pour Apollo.

En cas de succès des deux premières missions Artemis, la Nasa prévoit d'envoyer dès 2025 des astronautes sur la Lune, dont pour la première fois une femme. De nombreux experts estiment toutefois que ce calendrier devrait être plus long, avec une telle mission repoussée de plusieurs années.

Il faut remonter à 1972 pour trouver trace des derniers pas humains sur la Lune, dans le cadre de la mission Apollo 17.

Le programme Artemis a pour objectif de permettre d'établir une base à long-terme sur la Lune afin d'effectuer des voyages vers Mars - une hypothèse que la Nasa envisage pour l'horizon post-2030. (Reuters)


Tags: NASA   lune  


Fil d'info