L'Azerbaïdjan attend de l’Arménie le tracé du corridor de Zenguézour dans les prochaines semaines

  13 Août 2022    Lu: 339
  L

Près de deux ans se sont écoulés depuis la Seconde guerre du Karabagh, voyez combien de changements ont eu lieu au cours de cette période. Je ne parle même pas des travaux de restauration et de reconstruction que nous y réalisons encore. C'est évident. Tant de changements ont eu lieu dans la conscience. Grâce à quoi ? Grâce à notre politique correcte.

C'est ce qu'a dit le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev dans une interview qu’il a accordée vendredi dernier à la chaîne de télévision nationale AZTV.

« Dès que la guerre est terminée, j'ai dit qu'il nous fallait la paix et que nous devrions entamer des pourparlers de paix avec l'Arménie. Nous n'avons pas encore reçu de réponse positive, mais j'espère que nous en recevrons. Une commission de délimitation des frontières devrait être créée. Ils se sont également opposés à cela, mais ils l’ont finalement accepté. Le corridor de Zenguézour est nécessaire, ils s'y sont opposés aussi. Nous attendons de leur part le tracé du corridor de Zenguézour dans les prochaines semaines. Les Arméniens vivant au Karabagh ont également compris que l'Azerbaïdjan ne pourraient que leur apporter une contribution », a déclaré le chef de l'État.

Le président azerbaïdjanais a dit : « Nous réalisons toujours ce que nous voulons. Ce que nous voulons, c'est la paix dans la région. Il ne devrait pas y avoir de guerre, l'Azerbaïdjan devrait se développer avec succès et notre peuple devrait mieux vivre et prospérer. »


Tags: Azerbaïdjan   Karabagh   Zenguézour   Arménie  


Fil d'info