Pékin dit avoir mis fin à ses exercices militaires près de Taïwan

  10 Août 2022    Lu: 571
Pékin dit avoir mis fin à ses exercices militaires près de Taïwan

La Chine a annoncé mercredi la fin de ses exercices militaires près de Taïwan, qui ont commencé la semaine dernière en signe de protestation contre la visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, à Taipei.

Le commandement du Théâtre d'opérations de l'est de l'Armée populaire de libération (APL) a déclaré dans un communiqué qu'il avait "réalisé avec succès" diverses tâches lors des récents exercices autour de Taïwan, et testé "efficacement" la capacité de combat des troupes lors d'opérations conjointes, selon le journal local, Global Times.

Le commandement a ajouté qu'il effectuerait "régulièrement" des patrouilles de préparation au combat dans le détroit de Taiwan.

Cette évolution intervient quelques heures après que Pékin a annoncé sa volonté de résoudre "pacifiquement" la question de l'unification de Taiwan, tout en se réservant le droit de "recourir à la force".

Dans un communiqué publié ce matin, le Bureau d'information du Conseil des Affaires d'Etat a déclaré que Pékin "fera tout son possible pour parvenir à une réunification pacifique, sans abandonner l'usage de force, et tout en réservant la possibilité de prendre toutes les mesures nécessaires".

Depuis le 4 août, la Chine mène des exercices militaires autour de Taïwan, en réponse à la visite de la présidente américaine Nancy Pelosi à Taipei.

Pelosi s'est rendu à Taïwan début août dans le cadre d'une tournée asiatique comprenant Singapour, la Malaisie, la Corée du Sud et le Japon.

Pékin a également imposé des sanctions à Pelosi et à sa famille proche au cours de la visite, tout en rétrogradant la coopération militaire avec les États-Unis et en suspendant la coopération sur le changement climatique ainsi que d'autres contre-mesures.


Tags: Chine   Taïwan  


Fil d'info