Trois autres navires chargés de céréales devraient quitter vendredi les ports ukrainiens

  05 Août 2022    Lu: 464
Trois autres navires chargés de céréales devraient quitter vendredi les ports ukrainiens

Dans le cadre de l'accord sur l'exportation des céréales ukrainiennes signé à Istanbul, trois navires transportant des céréales et des denrées alimentaires quitteront vendredi les ports ukrainiens.

L'annonce a été faite, jeudi, par le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar.

"Grâce au travail intense du centre de coordination conjoint, 3 navires chargés de céréales devraient quitter vendredi les ports ukrainiens", a-t-il déclaré à l'Agence Anadolu.

En outre, un navire vide devrait arriver à Istanbul, où se trouve le centre de coordination conjoint, pour y être inspecté avant de partir pour l'Ukraine, a fait savoir le ministre turc.

Hulusi Akar a souligné que la Türkiye continue à travailler avec les responsables russes, ukrainiens et des Nations unies pour le bon fonctionnement du système prévu par l'accord.

Il a par ailleurs tenu des réunions séparées avec les ministres ukrainiens de la Défense, Oleksii Reznikov et de l'Infrastructure, Oleksandr Kubrakov au cours desquelles les différentes parties ont discuté des efforts concernant l'expédition de céréales ainsi que des derniers développements.

La Türkiye, les Nations unies, la Russie et l'Ukraine ont signé, le 22 juillet, un accord historique prévoyant la réouverture de trois ports ukrainiens, d'Odessa, Tchornomorsk et Youjne aux céréales bloquées depuis des mois en raison de la guerre entre la Russie et l'Ukraine, qui en est à son sixième mois.

Afin de superviser les exportations ukrainiennes de céréales, un centre de coordination conjoint a été officiellement mis en place à Istanbul, le 27 juillet. Il est composé de représentants de la Türkiye, des Nations unies, de la Russie et de l'Ukraine, et a pour mission de permettre le transport en toute sécurité, de denrées alimentaires commerciales et d'engrais à partir des trois principaux ports ukrainiens de la mer Noire par des navires.

Lundi, "Razoni", le premier navire à quitter l'Ukraine dans le cadre de l'accord, a quitté Odessa avec plus de 26 500 tonnes de maïs. Il a subi un contrôle de sécurité à Istanbul avant de continuer vers le port libanais de Tripoli, sa destination finale.


Tags: Turkiye   Ukraine  


Fil d'info