L'Ombudsman d'Azerbaïdjan lance un appel aux organisations internationales concernant l'acte de terrorisme commis par l'Arménie

  04 Août 2022    Lu: 496
  L

La Commissaire azerbaïdjanaise aux droits de l'homme (ombudsman), Sabina Aliyeva, a adressé un appel aux organisations internationales concernant le nouvel acte de terrorisme commis par l'Arménie.

L'appel se lit comme suit : « Le 3 août 2022, des groupes armés arméniens illégaux présents sur le territoire azerbaïdjanais, où les forces russes de maintien de la paix sont temporairement déployés, ont commis des actes de terrorisme et de sabotage en violation des dispositions de la Déclaration du 10 novembre 2020. Par conséquent, un soldat de l'armée azerbaïdjanaise, Anar Kazimov, est tombé en martyr.

En outre, des groupes armés arméniens illégaux ont tenté de s'emparer des hauteurs situées dans la chaîne de montagnes des districts de Kelbédjer et de Latchine et ont tenté d'y établir de nouvelles positions de combat.

Depuis la signature de la Déclaration trilatérale du 10 novembre 2020 jusqu'à présent, l'Arménie n'a cessé de commettre des actes de terrorisme et de sabotage, causant la mort des gens innocents et ravivant le conflit.

Nous sommes profondément préoccupés par ces actes de violence de l'Arménie qui menacent gravement les processus de rétablissement de la paix, à un moment où les travaux de restauration et de construction dans les territoires libérés sont poursuivis par l'Azerbaïdjan pour assurer la paix et la sécurité dans la région.

L'Arménie démontre une fois de plus sa réticence à normaliser les relations entre les deux États et ne respecte pas les normes et principes du droit international par le nouvel acte de terrorisme commis par les groupes armés arméniens illégaux en violation grave de l’accord trilatéral, qui sape la paix et la stabilité dans la région.

Nous condamnons les actes de terrorisme et de provocation continus de l'Arménie, qui ont entraîné la mort d'innocents et constituent une grave menace pour la paix dans la région, et, par conséquent, appelons les organisations internationales opérant dans le domaine de la protection des droits de l'homme à prendre des mesures juridiques pour mettre fin à ce genre d’actes criminels et obliger l'Arménie à remplir ses obligations internationales . »


Tags: Azerbaïdjan   Karabagh   Arménie   terrorisme  


Fil d'info