Le président turc: "Le mémorandum avec la Finlande et la Suède est une victoire diplomatique pour la Türkiye"

  30 Juin 2022    Lu: 657
Le président turc: "Le mémorandum avec la Finlande et la Suède est une victoire diplomatique pour la Türkiye"

"Le mémorandum trilatéral avec la Finlande et la Suède est une victoire diplomatique pour la Türkiye après un processus de négociation difficile", a déclaré le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Le chef de l'État turc s'exprimait au cours d'une conférence de presse, jeudi, à l'issue du sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN), tenu dans la capitale espagnole, Madrid.

"Ce qui s'est passé dans le cadre des demandes d'adhésion à l'OTAN de la Suède et de la Finlande a révélé les lignes rouges de la Türkiye en matière de terrorisme. Nous suivrons méticuleusement la mise en œuvre des questions enregistrées dans le mémorandum et prendrons nos mesures en conséquence, a souligné Erdogan. Cela ne fonctionnera pas si nous ne le faisons pas passer par notre Parlement. La Suède et la Finlande doivent remplir leurs obligations."

Signé mardi à l'issue de pourparlers entre les dirigeants des trois pays et l'OTAN, l'accord a ouvert la voie à l'Alliance pour inviter officiellement la Finlande et la Suède à rejoindre ses rangs.

Les deux pays se sont engagés à répondre aux préoccupations de la Türkiye en matière de terrorisme et à lever l'embargo sur les armes imposé à Ankara. Il indique également que la Finlande et la Suède travailleront en étroite collaboration avec la Türkiye sur les questions liées à l'échange d'informations, à l'extradition et, en général, à la lutte contre le terrorisme.

"La Suède a promis d'extrader 73 terroristes vers la Türkiye. La Türkiye, qui lutte contre le terrorisme séparatiste depuis près de 40 ans et y a sacrifié des milliers d'enfants, n'a plus de tolérance pour les diversions", a déclaré le président turc.

Le président turc a noté qu'il est important que l'Alliance atlantique montre sa détermination à combattre le terrorisme sous toutes ses formes, et que cela "ne devait pas rester sur le papier."

En ce qui concerne la guerre en Ukraine, le président turc a indiqué que l'OTAN soutient pleinement Kiev, mais que les membres de l'Alliance doivent également faire preuve d'une vision de la paix et s'efforcer de mettre fin à la tragédie humanitaire le plus rapidement possible.

"Il est important de prouver la détermination de l'OTAN à combattre le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations", a-t-il dit.

En réponse à une question sur les remarques du président américain Joe Biden concernant la vente potentielle de F-16 à Ankara, Erdogan a déclaré qu'une délégation turque se rendra aux États-Unis sans délai pour appuyer le soutien des Républicains du Congrès à cette vente.

"Les efforts sincères du président Biden sur cette question recevront un soutien sérieux. Je vais envoyer une délégation en Amérique sans délai, a souligné Erdogan. Le président Biden est confiant. J'espère que nous obtiendrons un dénouement proche de notre amitié et de notre solidarité."

"Les tensions ne nous intéressent pas tant que la Grèce ne provoque pas. Mais la Grèce a violé notre espace aérien 147 fois et doit en rendre compte", a conclu le président turc.

AA


Tags: Türkiye  


Fil d'info