Comment développer le tourisme en Caspienne ? -  OPINION

  28 Juin 2022    Lu: 292
 Comment développer le tourisme en Caspienne ? -   OPINION

« La pandémie a eu un impact important sur l'économie mondiale, y compris sur l'industrie du tourisme. Selon l'ONU, les pertes de l'économie mondiale sont estimées à des milliers de milliards de dollars. Dans le même temps, environ 400 millions de personnes ont perdu leur emploi.  »

Rouslan Guliyev, directeur du Millennium Tourism & Congress DMC, fondateur de l'Association azerbaïdjanaise de soutien au tourisme médical et thermal, en a parlé à AzVision.

Selon lui, la restauration de l'économie mondiale se fait par étapes.

« Je note que 65 % de ceux qui travaillaient dans ce domaine étaient des personnes de moins de 25 ans, et qu'un certain pourcentage étaient des femmes. La diminution du coefficient de gestion du secteur du tourisme a également été influencée par le fait que les cadres dirigeants avaient quitté ce domaine pour un domaine d'activité connexe. Ce processus n'a pas non plus contourné l'Azerbaïdjan.

En 2022, nous avons commencé à restaurer le secteur du tourisme et nous pensons qu'il y aura des statistiques positives d'ici la fin de l'année. Le conflit russo-ukrainien doit également être pris en compte ici. Bien sûr, vous devez comprendre que chaque crise implique de nouvelles opportunités. Les réformes en cours dans le domaine du tourisme en Azerbaïdjan, le lancement de diverses routes logistiques donneront une impulsion au développement du secteur du tourisme.

Il faut aussi tenir compte du fait que la fermeture des frontières terrestres nuisait gravement au développement du tourisme. La fermeture de la frontière avec la Géorgie a un impact sur le développement du tourisme entre l'Azerbaïdjan, la Géorgie et la Turquie. Dans la tendance mondiale actuelle, le principal enjeu est l'activité des compagnies aériennes low-cost, la création de divers produits pour le tourisme intérieur. Ici, il est nécessaire d'élargir les opportunités de marketing, car cela affectera le potentiel touristique de l'Azerbaïdjan », a noté R. Gouliyev.

Le chef du Millennium Tourism & Congress DMC estime que si les liens avec le Kazakhstan et le Turkménistan se développent, cela affectera également le développement du tourisme.

« Je note que la coopération entre les pays de la Caspienne dans le domaine du tourisme de croisière a été discutée au cours des dix dernières années. L'organisation du tourisme de croisière permet de créer des produits variés et un flux touristique mutuel. Les restrictions de Covid ont créé des problèmes de logistique, ce qui a gravement affecté les prix.

Cependant, la participation de l'Azerbaïdjan au projet de la Grande Route de la Soie permet de créer une interaction avec les pays situés le long de cette route. Pour restaurer et développer le tourisme, il est nécessaire de coordonner les efforts, de créer des plateformes numériques pour promouvoir le potentiel touristique et de développer les services dans ce domaine. Les travaux de restauration au Karabagh et au Zanguézour oriental permettent la création de nouvelles routes touristiques vers ces zones, en particulier les citoyens des pays voisins, ce qui affectera le tourisme de transit. Il est nécessaire de développer cette zone pour atteindre le chiffre de 5 millions de touristes par an après 2024 », selon R. Gouliyev.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Caspienne   tourisme  


Fil d'info