Le président Ilham Aliyev reçoit le ministre russe des Affaires étrangères

  23 Juin 2022    Lu: 482
 Le président Ilham Aliyev reçoit le ministre russe des Affaires étrangères

Le président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev a reçu jeudi 23 juin, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en visite à Bakou.

Le président Ilham Aliyev a dit se souvenir, à la veille de la visite du ministre russe des Affaires étrangères, de ses précédentes rencontres avec Sergueï Lavrov et le président russe. Le chef de l’Etat a souligné que la signature de la Déclaration sur l'interaction d’alliance à Moscou au début de l’année courante avait donné un bon départ, une harmonie et une impulsion si positives aux relations, à la nouvelle étape des relations entre les deux pays. Il a dit croire que ce document clé pour le développement futur des relations était le bon résultat de nombreuses années de coopération très fructueuse, ajoutant que beaucoup de travail avait déjà été fait pour mettre en œuvre les dispositions de la déclaration. Le président de la République s’est dit convaincu que de nouvelles mesures seraient prises dans ce sens lors de la visite du ministre russe des Affaires étrangères.

« Il convient de noter qu'à la 30e année de l'établissement des relations diplomatiques, nous avons résumé tout le travail accompli et déterminé de nouvelles orientations pour le développement des relations d’amitié et de bon voisinage », a indiqué le président Ilham Aliyev.

« Nous pouvons beaucoup parler de nos relations. Nous avons eu à plusieurs reprises des échanges de vues avec vous sur ce sujet. Je voudrais réitérer ma satisfaction en ce qui concerne le développement des relations politiques, le dialogue permanent au plus haut niveau, les relations commerciales et économiques, qui ont montré une bonne dynamique cette année, la coopération dans les domaines du transport, de l'énergie et, bien sûr, de l’humanitaire. Autrement dit, il est plus facile de montrer les domaines où nous n'avons pas de coopération étroite. Bien sûr, la Déclaration sur l'interaction d’alliance est une étape très importante dans nos relations bilatérales et, comme je l'ai déjà dit, elle tracera les voies de développement de nos relations », a estimé le président Ilham Aliyev.

« Aujourd'hui, bien sûr, nous allons aborder la situation dans la région, la situation post-conflit, le processus de normalisation des relations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie. Vous connaissez notre position. Cette position vise à établir une paix à long terme dans la région. Je suis convaincu que nos efforts seront accueillis positivement par l'Arménie et que le problème de longues années prendra fin. Notre proposition de commencer à travailler sur un accord de paix reste sans réponse, mais nous espérons toujours qu’elle sera acceptée.

Parmi les points positifs, je voudrais évoquer l'intensification des travaux du groupe de travail trilatéral présidé par les vice-premiers ministres russe, azerbaïdjanais et arménien. Une nouvelle réunion s'est tenue récemment à Saint-Pétersbourg. Nous espérons que des mesures pratiques seront prises pour mettre en œuvre la Déclaration du novembre 2020 dans le cadre de l'ouverture des communications, garantissant le transport sans entrave des marchandises et des citoyens azerbaïdjanais à la République autonome du Nakhtchivan. C'est un engagement légal de la partie arménienne. Malheureusement, plus d'un an et demi s'est écoulé depuis la fin de la Seconde guerre du Karabagh, mais cet article de la Déclaration n'a pas été mis en œuvre jusqu’à présent. Je crois qu'on pourra prendre de nombreuses mesures pratiques dans le cadre de notre concept pour normaliser la situation dans son ensemble. Bien sûr, nous comptons sur les efforts actifs de la Fédération de Russie dans l’instauration d’une paix solide dans le Caucase. Bienvenue une fois encore. Je vous souhaite un bon séjour dans notre pays », a conclu le président Ilham Aliyev.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a d’abord transmis les salutations et les meilleurs voeux du président Vladimir Poutine au chef de l’Etat azerbaïdjanais.

« Le président russe apprécie hautement les résultats de votre visite et tous les aspects de nos relations bilatérales, nos entretiens de confiance s’appuyant sur l'agenda régional et international. Bien sûr, le principal résultat de la visite a été le document adopté - la Déclaration sur l'interaction d’alliance. En général, ce document établit une nouvelle qualité de nos relations, l'expérience positive acquise au cours de toutes les années précédentes. Nous sommes déterminés à respecter les instructions des deux présidents pour mettre en œuvre cette déclaration », a affirmé le ministre Sergueï Lavrov.

Le ministre russe des Affaires étrangères a indiqué que la commission intergouvernementale au niveau des vice-premiers ministres était active. Il a souligné que le chiffre d'affaires avait atteint un niveau record l'an dernier – environ 3,5 milliards de dollars, ajoutant que ce n'était pas la limite et qu’il y avait de nouveaux plans au niveau des gouvernements et des régions des deux pays.

Le ministre Sergueaï Lavrov a précisé : « Plus de 70 régions participent à la coopération avec l'Azerbaïdjan. On m'a dit que des délégations des provinces d'Oudmourtie, de Bachkortostan, de Perm et, bien entendu, de celle d'Astrakhan, qui entretient des relations privilégiées avec l'Azerbaïdjan, se sont rendues dans votre pays seulement cette année. Dans la 30e année de l'établissement des relations diplomatiques entre nos pays, un programme de mesures importantes est mis en œuvre. Plus de 20 événements différents sont prévus, dont certains ont déjà été organisés, tandis que le reste se réalisera avant la fin de l'année. Ces événements sont bien accueillis par nos concitoyens. Cela met l'accent sur l'aspiration réciproque de nos peuples, la ressemblance de nos cultures et de notre mémoire historique. Bien sûr, nous apprécions l'attention portée à la langue russe en Azerbaïdjan, et vous en avez parlé avec le président Poutine ».

« En ce qui concerne les questions régionales, nous sommes prêts à aider par tous les moyens à faciliter la mise en œuvre des trois documents signés par les trois dirigeants en novembre 2020, en janvier et novembre 2021. Selon notre évaluation, il y a des progrès dans les activités du groupe de travail tripartite chargé de l'ouverture des communications. Nous discutons des questions à convenir avec la partie arménienne. Il me semble qu'une idée générale se forme sur la manière de résoudre le problème de l'organisation de ce travail afin qu'il n'y ait pas d'obstacles artificiels à la circulation des voitures le plus confortablement possible. La Russie y contribuera jusqu'à ce que les résultats soient atteints. J'espère que cela arrivera bientôt. Nous sommes également prêts à fournir des services de consultation sur les travaux de deux commissions créées pour la délimitation et la démarcation des frontières en Azerbaïdjan et en Arménie conformément aux autres accords. Il y a des propositions précises à ce sujet. Je serais heureux d'en discuter avec vous », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.

Abordant la normalisation des relations, le traité de paix et les dispositions du futur traité, le ministre russe a dit avoir entendu dire que la partie arménienne, le Premier ministre Pachinian, était prête à tenir des pourparlers sur cette question. Il a fait savoir qu’ils étaient prêts à y aider avec le consentement de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie.

Le ministre russe a remercié le chef de l’Etat azerbaïdjanais de l’invitation et de l’hospitalité.

Le président de la République a exprimé sa gratitude pour les salutations de son homologue russe Vladimir Poutine et demandé de lui transmettre les siennes.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Russie  


Fil d'info