L'Azerbaïdjan révèle ses priorités en tant que président du Forum de l'OSCE pour la coopération en matière de sécurité

  19 Janvier 2022    Lu: 899
 L

Mercredi 19 janvier, le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Djeyhoun BaIïramov, a exposé les priorités de l'Azerbaïdjan en tant que président du Forum de l'OSCE pour la coopération en matière de sécurité lors de la session d'ouverture du FCS.

Le ministre Baïramov a noté que le respect inconditionnel des normes, principes et engagements fondamentaux inscrits dans les documents fondamentaux de l'OSCE, à commencer par l'Acte final d'Helsinki, en particulier le respect de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'inviolabilité des frontières internationalement reconnues des États, restait la base de la coopération à la fois au sein de l'OSCE dans son ensemble et du FCS en particulier.

 "L'Azerbaïdjan reste inébranlable dans son soutien sans équivoque à ces principes et part du principe que notre plus grand effort commun devrait être de faire respecter ces principes et d'assurer leur strict respect chaque fois qu'ils sont suspectés ou contestés", a déclaré Baïramov.

Soulignant le lien entre le respect des principes fondamentaux de l'OSCE et les engagements politico-militaires, le ministre azerbaïdjanais a dit que la mise en œuvre de ces engagements de bonne foi ne pouvait contribuer de manière substantielle à la paix, à la sécurité et à la stabilité dans la région de l'OSCE que si elle s'accompagnait du respect inconditionnel des principes susmentionnés.

‘’Seule une telle approche par les États participants pourrait restaurer la confiance entre eux, revigorer l'application des instruments politico-militaires, améliorer la prévisibilité et la transparence, éviter les effets de multiplication des menaces et l'aggravation des perceptions de la menace, et ce faisant, soutenir la paix et la stabilité dans le monde. Région de l'OSCE’’, a-t-il mentionné.

Le programme de la présidence azerbaïdjanaise du FCS couvrira des sujets importants et d'actualité tels que le respect du droit international humanitaire et la protection des civils ; l'action humanitaire contre les mines; armes légères et munitions conventionnelles ; le rôle des pays non alignés dans l'architecture de sécurité européenne ; lutte contre le terrorisme; Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité ; maîtrise des armements et mesures de confiance et de sécurité; et la réhabilitation post-conflit et la consolidation de la paix.

Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a attiré l'attention sur les menaces et les risques que les mines font peser sur les populations des États participants. Il a noté la nécessité d'atténuer ces menaces grâce à la mise en œuvre du mécanisme d'assistance pratique de l'OSCE, qui pourrait également faciliter le retour des personnes déplacées dans leurs foyers en toute sécurité et dans la dignité.

Le ministre a également évoqué un dialogue sur la sécurité qui sera consacré au rôle des pays non alignés, dont l'Azerbaïdjan, dans l'architecture de sécurité européenne.

‘’L'Azerbaïdjan a toujours considéré l'OSCE comme un pilier majeur de l'architecture de sécurité paneuropéenne et a estimé que le rôle de l'Organisation était indispensable à la réalisation de la vision d'une Europe sans lignes de division ni zones d'influence. Au milieu de l'érosion continue du multilatéralisme et de la rivalité croissante entre les blocs politico-militaires, l'indivisibilité de la sécurité sous-jacente dans les documents fondamentaux de l'OSCE doit être confirmée’’, a conclu le ministre.

Un autre dialogue sur la sécurité sera consacré au relèvement et à la consolidation de la paix après un conflit, en s'inspirant des enseignements tirés de toute la région et en abordant des questions aussi importantes que l'engagement de l'OSCE dans les activités de relèvement après un conflit, et les engagements et capacités des États participants à contribuer à long -réhabilitation post-conflit à long terme et durable.

La présidence du Forum pour la coopération en matière de sécurité tourne trois fois par an. Il dirige l'établissement de l'ordre du jour de chaque réunion du Forum et attire l'attention sur les questions concernant la mise en œuvre des engagements adoptés par le Forum. L'Azerbaïdjan a dévoilé le FSC pour la dernière fois en 2005.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   OSCE   FCS  


Fil d'info