Le secrétaire d'État américain va se rendre en Ukraine

  18 Janvier 2022    Lu: 507
Le secrétaire d

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken devrait se rendre en Ukraine, mardi 18 janvier, dans le cadre d'une tournée qui envisagerait également une escale en Allemagne et qui devrait se poursuivre jusqu'à jeudi.

Le département d’Etat a déclaré dans un communiqué, examiné par l'Agence Anadolu, que Blinken rencontrera, mercredi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kuleba.

La visite du secrétaire d'État américain en Ukraine vise à discuter des menaces russes et à répondre aux préoccupations de Kiev.

Blinken devrait se rendre à Berlin, dans la journée du jeudi, pour prendre part à des pourparlers quadripartites avec le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne sur la crise ukrainienne, selon le même communiqué.

Cette visite s'inscrit dans le cadre des efforts intensifs des alliés européens "pour établir une approche unifiée afin de faire face à la menace posée par la Russie à l'Ukraine, et des efforts communs pour encourager l’option diplomatique et réduire l'escalade, dans l'intérêt de la sécurité et de la stabilité".

Cette visite du secrétaire d’Etat américain souligne "l'engagement des États-Unis envers la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine", affirme le communiqué.

Il est à noter que Blinken a discuté, il y a quelques jours, avec le haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, de la coordination pour faire face aux "renforts militaires russes très inquiétants" à proximité de l’Ukraine.

La semaine dernière, une réunion de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) avait été organisée pour discuter de la nation ukrainienne alors que la Russie mobilisait quelque 100 000 soldats avec des chars entre autres armes lourdes, à proximité de la frontière orientale de l'Ukraine.

De leur côté, Washington et ses alliés ont fermement rejeté la demande de Moscou de fournir des garanties sécuritaires pour empêcher l'expansion de l'OTAN, mais la Russie et l'Occident ont convenu de laisser la porte ouverte à de nouvelles discussions potentielles sur le contrôle des armements et l’instauration de la confiance visant à réduire les possibilités d'actes hostiles.

La Russie, qui a annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014, dément avoir l'intention d'attaquer son voisin ukrainien. Cependant, elle a averti en même temps l'Occident contre les tentatives de l'OTAN de s’étendre vers l'Ukraine et d'autres anciennes républiques soviétiques. (AA)


Tags: Etats-Unis   Ukraine  


Fil d'info