La menace qui attend le Qarabag FK

  02 Décembre 2021    Lu: 246
 La menace qui attend le Qarabag FK

Le 9 décembre, le club de football azerbaïdjanais Qarabag FK affrontera le club suisse FC Bâle lors du dernier match de groupe de l'UEFA Europa Conference League. Le club de football azerbaïdjanais jouera non seulement contre le FC Bâle, mais devra également « rivaliser avec les arbitres » pour s'assurer la première place du groupe. Ce qui s'est passé lors des derniers matchs du FC Bâle et les arbitres favorisant le club suisse nous font tirer une telle conclusion.

Qu'il suffise de mentionner le fait que l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen, a son siège dans le pays représenté par le FC Bâle. La performance réussie du Qarabag FK ruine les plans de certaines personnes, et la jalousie envers l'équipe azerbaïdjanaise est évidente.

En fait, jusqu'au match aller, le Qarabag FK devait s'assurer la première place du classement du groupe. La possible perte de points de Bâle lors du match contre le FK Kaïrat Almaty la semaine dernière ouvrirait la voie à l'équipe azerbaïdjanaise pour devenir leader du groupe. Cependant, les arbitres géorgiens, qui ont tout fait pour que le FK Kaïrat soit battu, ont eu un sérieux impact sur les joueurs de Qarabag lors du match contre le Chypriote Omónia Nicosie. A n'en pas douter, si l'équipe suisse trébuchait au Kazakhstan, le Qarabag FK serait motivé différemment face aux Chypriotes et s'assurerait la tête de son groupe.

Avant le match contre Omónia, le Qarabag FK savait qu'il devait se mesurer au FC Bâle en Suisse pour officialiser la première place du groupe. Cependant, le club azerbaïdjanais devait être le leader du groupe et partir pour la Suisse pour un match nul. Le gardien Chahruddin Mahammadaliyev a commis une erreur de dernière minute lors du match contre Omónia, mais les arbitres ont tout fait en 90 minutes pour que les Chypriotes marquent au moins un point.

La promotion de « Bâle » avait déjà commencé au 4e tour. Ceux qui ont été témoins des victoires de Qarabag ont commencé à aider son principal rival à Chypre. Et à Astana…

• jeu « Omónia » - « Bâle ». A la 57e minute, le défenseur suisse a brutalement stoppé l'attaquant d'« Omónia » dans la surface de réparation. Mais le sifflet du juge est silencieux. Dans la suite de cet épisode, à peine 40 secondes plus tard, "Bâle" a marqué l'égalisation.

• jeu « Kaïrat » - « Bâle ». Alors que le score était de 2:2, à la 70e minute du match, le joueur numéro 7 de l'équipe suisse Pajtim Kasami a joué très grossièrement dans la surface de réparation contre l'attaquant de Kaïrat. Il semble qu'il y ait eu un épisode assez évident avec une pénalité. Avant cet épisode, il a reçu un carton jaune. Bien que le carton jaune ait signifié le limogeage de Kasami, 3 minutes plus tard, le but de « Bâle » était le vainqueur, qui a été marqué par Kasami.

• Encore une fois jeu « Kaïrat » - « Bâle ». Une minute après que le représentant suisse a marqué le troisième but, il y a eu une autre impolitesse dans la surface de réparation contre l'attaquant de Kaïrat. Cette fois, les juges disent « continuez ». La décision du juge au cours de l'épisode a même bouleversé Gurban Berdiyev, connu pour son comportement patient.

• Les décisions contre « Qarabag » lors de la rencontre avec « Omónia » ont suffi. Abdellah Zoubir a fait l'objet d'impolitesse dans deux épisodes, l'arbitre dit « continuer », le « Qarabag » marque et les arbitres ont pris une décision controversée en n'enregistrant pas ce but. Même lorsque le défenseur d'Omónia contrôle le ballon avec sa main à l'intérieur de la surface de réparation, l'arbitre « ne l'interrompt pas ». Et l'épisode le plus important a été le traitement du joueur de « Omónia » Michal Ďuriš contre Abbas Huseynov lorsque le score était de 0 : 0 - l'arbitre n'a montré un carton jaune que pour le tour de sambo.

Compte tenu de tout cela, il n'est pas difficile d'imaginer ce que l'on attend de « Qarabag » en Suisse. Probablement, les arbitres seront à nouveau le leader du groupe et feront tout leur possible pour les empêcher d'atteindre les 1/8 de finale. C'est bien que l'équipe azerbaïdjanaise se soit depuis longtemps acquittée de la tâche minimale, sinon la frustration que nous avons vécue une fois lors du match avec le Milan « Inter » à Bakou se répéterait.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Suisse   football   QarabagFK  


Fil d'info