L'Arménie commence à sentir le fascisme

  26 Novembre 2021    Lu: 1570
 L

Zaruhi Postanjyan, ancienne députée du parlement arménien et présidente du parti politique « Yerkir Tsirani », a insulté les Turcs. Selon elle, les Turcs sentent mauvais, et les maisons dans lesquelles ils vivent sentent mauvais.

- Premièrement, l'opinion de Zaruhi Postanjyan sent très mauvais. C'est l'odeur du nazisme, a déclaré dans un entretien à AzVision le député du parlement azerbaïdjanais Sahib Aliyev.

« Deuxièmement, il n'est pas surprenant qu'une membre du parlement d'un pays procédant à un nettoyage ethnique contre les Azerbaïdjanais ait fait une telle déclaration. Et cela montre une fois de plus qu'en Arménie, au moins dans sa soi-disant « élite politique », il y a une infection totale par le nazisme, le racisme et la xénophobie », a-t-il dit.

Aliyev a souligné que les paroles de Postanjyan étaient en fait une répétition différente de ce que l'ancien président arménien Robert Kotcharian a dit en janvier 2003 à propos de la divergence ethnique entre les Azerbaïdjanais et les Arméniens. Il a également précisé qu'Hitler et d'autres avaient fait des déclarations similaires à propos des Juifs, ajoutant que des gens comme Postanjyan et Kotcharian devraient tirer les leçons de la fin d'Hitler et d'autres fascistes.

« Les organisations internationales bien connues, qui aiment parler des droits de l'homme, ne devraient pas ignorer de telles déclarations des représentants arméniens. Le moyen d'empêcher la propagation de cette maladie - le nazisme dans l'élite politique arménienne, c'est également la vaccination. La critique dure et de principe attendu de ces organisations peut remplacer l'effet de la vaccination dans ce cas », toujours selon le député azerbaïdjanais.

Azvision.az


Tags: Arménie   fascisme  


Fil d'info