Une image rare de la souche Delta du coronavirus a été publiée

  25 Octobre 2021    Lu: 1283
Une image rare de la souche Delta du coronavirus a été publiée

Une première. Des photos du variant Delta qui continue de sévir dans le monde ont été partagées par le centre national de recherche en virologie et biotechnologie Vektor. Elles ont été réalisées au microscope électronique.

Le centre national de recherche en virologie et biotechnologie Vektor a publié pour la première fois des photos du variant Delta prises avec un microscope électronique.

"Le virus a été cultivé artificiellement sur une culture de cellules épithéliales du rein de singe vert", est-il indiqué dans le message.

Un variant "préoccupant"
Le variant Delta original a été détecté pour la première fois en Inde en mars dernier. II cause une forte augmentation du nombre de cas, d’hospitalisations et de décès liés au Covid-19 dans le monde entier.

Fin septembre, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a indiqué que le variant Delta, présent dans 185 pays, avait largement pris la place des trois autres variants "préoccupants", Alpha, Bêta et Gamma, qui représentent désormais moins de 1% des cas séquencés.

"Ce virus est devenu plus fort, il est plus transmissible et il est en train de concurrencer, de remplacer les autres virus qui circulent", a déclaré la directrice de l'équipe technique Covid-19 à l'OMS, Maria Van Kerkhove.

A.Y.4.2, sous-variant du Delta
Depuis lors, les cas du descendant du variant Delta ont augmenté lentement. Baptisé A.Y.4.2, le nouveau sous-variant a attiré l’attention après un rapport publié par l’agence sanitaire britannique UKHSA le 15 octobre, où elle indiquait qu’il "est en train de se développer en Angleterre".

Identifié pour la première fois en juillet, ce sous-variant présente deux mutations de la protéine S. D’après l’UKHSA, début octobre, il représentait environ 6% de toutes les souches séquencées et "est en hausse" bien que le variant dominant dans le pays reste le Delta. Les autorités "surveillent de très près" sa propagation, et pour le moment l’UKHSA estime que cette mutation est à surveiller mais n’est pas un variant préoccupant (VoC) ou variant à suivre (VoI).

Le 20 octobre, l’agence américaine de la santé publique CDC a indiqué à Business Insider avoir enregistré une dizaine de cas d’A.Y.4.2 dans le pays, ce qui représente moins de 0,05% de toutes les souches séquencées.

De plus, le 19 octobre, Israël a annoncé avoir enregistré un premier cas de contamination par ce sous-variant. Des séquences d’A.Y.4.2 ont également été extraites au Portugal, d’après Vitor Borges, chercheur de l’institut national de la santé INSA.

Au Danemark, les séquences d’A.Y.4.2 représentent environ 2% de toutes les souches analysées.
Une poignée de cas positifs au nouveau sous-variant ont été enregistrés en Russie.

Sputnik


Tags: coronavirus   Delta