Forbes: Washington envoie des chasseurs sur une base militaire à proximité de la Russie

  25 Octobre 2021    Lu: 1821
Forbes: Washington envoie des chasseurs sur une base militaire à proximité de la Russie

Forbes annonce dans un article qu'alors qu’au printemps les États-Unis avaient déjà envoyé des chasseurs F-22 à une base en Alaska, près de la Russie, récemment des chasseurs F-16 ont fait de même.

Ces manœuvres ressemblent à des préparatifs à une guerre à grande échelle.

Au moins deux chasseurs F-16 de l’US Air Force, basés à la base aérienne d'Eielson près de Fairbanks, sont récemment arrivés à la petite base aérienne d'Eareckson, sur l'île de Shemya, juste à côté de la Russie, dans le cadre d’exercices lancés pour préparer une guerre à grande échelle, assure un expert de Forbes, David Axe.

"L'île de 15 kilomètres carrés se trouve à quelque 320 kilomètres de la côte russe. Aucun autre aérodrome américain qui n'est pas un porte-avions ne peut disposer des chasseurs aussi près de la Russie", souligne David Axe.

Le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) a publié le 20 octobre des photos des F-16 armés de missiles sur la courte piste d'Eareckson. Les légendes des images indiquent que les appareils viennent de revenir de l'île de Shemya, dans l'archipel des îles Aléoutiennes.

À l'époque de la guerre froide, les chasseurs en provenance de la base d’Eareckson étaient dans une position idéale pour intercepter les avions de guerre russes au-dessus des eaux froides de la mer de Béring, mais cela a un coût, explique l’auteur de l’article. L'île de Shemya est isolée, froide, ainsi que brumeuse et orageuse.

"Les conditions météorologiques, l'isolement et la faible longueur de la piste d'atterrissage ont contribué à faire de Shemya un endroit dangereux pour les opérations aériennes", est-il indiqué dans l’article de Forbes.

Une répétition d’une guerre à grande échelle?

"Il s’agit d’une répétition d’une guerre à grande échelle. L'armée de l'air américaine estime qu'en temps de guerre les Russes pourraient attaquer les grandes bases américaines avec des missiles balistiques et de croisière", note Forbes.

Dans ce scénario, savoir atterrir sur de petites bases pourra sauver certains appareils pour lancer une contre-attaque, d’après les calculs des militaires américains. Ainsi, le commandement de l'Armée de l’air mène des manœuvres en Alaska depuis mai avec pour mission de faire des atterrissages et des décollages sur autant de petits aérodromes que possible. Au printemps, il a déjà envoyé un petit nombre d’avions de chasse furtifs F-22 sur un aérodrome périphérique en Alaska, rappelle l’auteur de l’article.

Selon les estimations de l’auteur de l’article, le site de King Salmon, situé à environ 480 kilomètres au sud-ouest de la base d'Elmendorf-Richardson, est un endroit facile afin de tester cette stratégie de dispersion des chasseurs sur de plus petites bases.

Sputnik


Tags: Etats-Unis   Russie