La crise humanitaire s’aggrave en Afghanistan

  20 Octobre 2021    Lu: 467
 La crise humanitaire s’aggrave en Afghanistan HCR/Tony Aseh

Face à l’aggravation de la crise humanitaire, l'ONU amplifie leurs interventions pour venir en aide au peuple afghan. Si nous n’agissons pas et n’aidons pas les Afghans à surmonter cette tempête, le monde en paiera le prix fort, selon l’ONU.

L’ONU estime que 18 millions d’habitants sont menacés par la crise humanitaire. Sans nourriture, sans emploi, sans protection de leurs droits, de plus en plus d’Afghans risquent de fuir leur foyer en quête de sécurité et de stabilité, prévient l’ONU.

Le Secrétaire général, António Guterres, appelle la communauté internationale à faire front, à parler d’une seule voix et à utiliser tous les outils à sa disposition pour faire respecter les droits humains et en particulier ceux des femmes et des filles.

Les promesses faites par les Talibans aux femmes et aux filles afghanes n’ont pas été tenues. Or, la protection de leurs droits doit être une priorité. L’ONU rappelle également que tous les Afghans ont le droit de manifester pacifiquement sans craindre la violence et l’intimidation.

Présence sur le terrain
Grâce aux centaines de personnes sur le terrain, l’ONU réitère son engagement à fournir une aide inconditionnelle à des millions d’Afghans sur la base des besoins, conformément aux principes d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance.

Aussi, la circulation rapide et sans entrave des fournitures et du personnel humanitaires est considérée comme essentielle. La liaison aérienne des services humanitaires de l’ONU a d’ailleurs permis d’intensifier les opérations et d’atteindre des millions d’Afghans.

L’Organisation continue de surveiller la situation des droits de l’homme sur place et de rendre compte des allégations de violations graves dans tout le pays.

Grâce au travail de l’ONU et de ses partenaires, au mois de septembre :

4 millions de personnes ont reçu une assistance alimentaire ;
21 000 enfants et 10 000 femmes ont reçu un traitement contre la malnutrition aiguë ;
32 000 personnes ont reçu des articles non alimentaires ;
10 000 enfants ont bénéficié d’activités éducatives communautaires ;
450 000 personnes ont bénéficié de soins de santé primaires et secondaires ;
160 000 agriculteurs et éleveurs ont bénéficié d’un soutien aux moyens de subsistance ;
186 000 personnes touchées par la sécheresse ont reçu de l’eau ;
150 000 personnes ont reçu des conseils et des kits d’hygiène.

Besoins urgents de financements
Afin de continuer à fournir une assistance, les humanitaires ont besoin que la communauté internationale fournisse un financement urgent et flexible pouvant être distribué rapidement.

L’ONU a ainsi lancé un appel humanitaire de 606 millions de dollars pour fournir une assistance multisectorielle à 11 millions de personnes au cours des quatre mois restants de 2021.

Les États Membres ont répondu généreusement à l’appel à l’aide humanitaire et au développement lors de l’événement de haut niveau sur l’Afghanistan qui a eu lieu le 13 septembre. Les promesses doivent être décaissées rapidement – à ce jour, seuls 45 % des 606 millions de dollars requis ont été reçus.

Empêcher l’effondrement économique
L’Afghanistan est confronté à une crise de liquidités imminente, des milliards d’actifs et de fonds de donateurs ayant été gelés par les membres de la communauté internationale.

La communauté internationale doit faire tout son possible pour empêcher l’effondrement économique du pays, qui aurait des conséquences dévastatrices pour les Afghans.

Alors que l’insécurité alimentaire augmente à l’approche de l’hiver à cause de la sècheresse et des perturbations de productions, mais aussi de la situation économique, seuls 5% des ménages ont assez à manger chaque jour, et plus de la moitié des enfants de moins de 5 ans devraient souffrir de malnutrition aiguë au cours de l’année prochaine.

Source: Unric.org


Tags: Afghanistan   crise  


Fil d'info