La violation de l'intégrité territoriale des États est « inacceptable » – Président azerbaïdjanais

  11 Octobre 2021    Lu: 141
 La violation de l

Étant la plus grande institution internationale après l'Assemblée générale des Nations Unies, le MNA est considéré comme un véritable exemple de multilatéralisme avec ses membres interrégionaux, regroupant 120 pays de divers horizons historiques, politiques et culturels.

C'est ce qu'a annoncé le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev dans son discours prononcé par visioconférence lors de la réunion commémorative consacrée au 60e anniversaire du Mouvement des non-alignés à Belgrade, en Serbie.

« Les principes historiques de Bandung, tels que le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale, l'abstention d'actes d'agression et la non-ingérence dans les affaires intérieures sont au cœur du MNA. Ces principes restent valables et essentiels dans les relations internationales actuelles. Si les Principes de Bandung étaient respectés par tous les États, nous n'observerions pas les guerres et les conflits.

La violation de l'intégrité territoriale des États par l'usage de la force est totalement inacceptable. L'Azerbaïdjan soutient pleinement les principes de souveraineté et d'intégrité territoriale de tous les pays.

Afin de contribuer davantage au renforcement de la paix, de la sécurité, du droit international et de la justice, l'Azerbaïdjan a décidé de rejoindre la famille MNA en 2011. En peu de temps, l'Azerbaïdjan a acquis une grande confiance et une grande estime parmi les États membres du Mouvement, et avec une décision unanime des dirigeants du MNA, en 2016, l'Azerbaïdjan a été élu président du MNA pour la période 2019-2022 », a dit le président Aliyev. (Azertac)  


Tags: Azerbaïdjan   Karabagh   MNA