France: la ville la plus embouteillée a été établie

  10 Octobre 2021    Lu: 375
France: la ville la plus embouteillée a été établie

Le leader du classement en 2020 était Moscou, avec un temps de congestion de 55%

Une enquête s’est penchée sur le temps perdu par les conducteurs dans les bouchons pour se rendre au travail en septembre 2021. C’est Rennes qui se retrouve à la première place, devançant Marseille et Bordeaux, alors que la capitale se retrouve septième.

Voici une "victoire" dont Rennes se serait sans doute bien passée: celle de la ville la plus embouteillée de France. Se guidant sur les données GPS TomTom de septembre, le magazine Auto Plus a établi les villes françaises où les conducteurs perdent le plus de temps dans les embouteillages sur le chemin de l’aller ou du retour de leur travail.

Ainsi, d’après le classement dévoilé par Ouest-France, les conducteurs de Rennes ont passé près de 40 heures et cinq minutes au volant au cours des 22 jours ouvrés dont 18 heures et cinq minutes dans les embouteillages monstre. La ville se hisse ainsi en haut de la liste, devant Marseille et Bordeaux où les automobilistes sont restés immobilisés dans des bouchons respectivement pendant 17 heures 22 minutes et 16 heures 59 minutes. Paris fait pâle figure à côté et ne se retrouve "que" 7e, laissant passer devant Lyon, Toulon et Nantes. C’est la ville de Nice qui vient fermer ce top 10, derrière Montpellier et Toulouse.

Travaux et "coronapistes"
Des résultats qui ont été comparés à ceux de septembre 2020 et dont il ressort que le temps passé dans les bouchons a augmenté en une année partout, sauf à Tours, et va d’une demi-heure à Reims à trois heures et demie à Rennes.

Les raisons en sont nombreuses et apparemment la fin progressive du télétravail dans les grandes villes figure parmi les principales.

"Les gens ont plus tendance, peut-être par peur de contamination, de prendre les transports en commun et privilégient la voiture. Il y a également énormément de travaux un peu partout", a expliqué à BFM TV François Tarrain, rédacteur en chef d'Auto Plus.

Il a évoqué également les "coronapistes", ces pistes cyclables créées durant le confinement qui réduisent l'espace attribué à la voiture.

Sur un trajet d’une heure, on passe 60% de temps supplémentaire sur la route aux heures de pointe, conclut la chaîne.

Selon les résultats de l'édition 2021 de l'étude mondiale TomTom Traffic Index, publiés par Le Parisien en janvier, malgré une chute du trafic de 18% en France en raison du confinement, c’était Paris qui s’était retrouvée en tête devant… encore Marseille et Bordeaux. Le taux de congestion dans la capitale, soit le temps de déplacement supplémentaire passé au volant par rapport à une circulation fluide, était de 32%.

Parmi les capitales européennes, le podium était occupé par Bucarest, Dublin et Athènes, mais Paris n’avait rien à leur envier, leurs taux respectifs étant respectivement de 42%, 38% et 34%.

Le leader absolu du classement en 2020 était Moscou, avec un temps de congestion de 55%.

Sputnik


Tags: France   embouteillage