Démission du chancelier autrichien Sebastian Kurz

  10 Octobre 2021    Lu: 344
Démission du chancelier autrichien Sebastian Kurz

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a annoncé samedi 9 octobre sa démission, après avoir été empêtré dans un scandale de corruption.

« Mon pays est plus important que ma personne, et ce qu'il faut maintenant, c'est la stabilité », a déclaré Kurz devant la presse depuis la chancellerie fédérale à Vienne.

« Je veux céder la place pour sortir de l’impasse, éviter le chaos et assurer la stabilité », a-t-il ajouté.

Le ministre des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg, succèdera à Kurz à la tête de la chancellerie fédérale, selon le correspondant de l’Agence Anadolu.

Les autorités autrichiennes ont perquisitionné mercredi la chancellerie fédérale, siège du chef du gouvernement autrichien, ainsi que la centrale du parti conservateur ÖVP (Parti populaire autrichien) à Vienne, présidé par Sebastian Kurz.

Le dirigeant de 35 ans est soupçonné, ainsi que son cercle rapproché, d’avoir détourné des fonds publics entre 2016 et 2018 pour s’acheter une couverture médiatique favorable selon le site internet européen « Politico ». De proches collaborateurs du chancelier autrichien auraient arrosé, au frais du contribuable, des responsables d’instituts de sondage et des personnalités médiatiques de premier plan pour favoriser l’ascension politique de Kurz, qui était à l’époque chef de la diplomatie autrichienne.

Les perquisitions représentent un tournant majeur dans l'enquête pour corruption qui vise directement Kurz, alors que le chancelier démissionnaire fait déjà face aux accusations du parquet financier et anticorruption autrichien dans une affaire distincte liée à des soupçons de « faux témoignage » devant la commission d’enquête parlementaire l'année dernière.

AA


Tags: Autriche   Kurz