Le point culminant de notre victoire est l'opération de Choucha, selon le président azerbaïdjanais

  24 Septembre 2021    Lu: 165
 Le point culminant de notre victoire est l

À mon avis, l'une des étapes les plus importantes de la guerre est évidemment le premier jour où la première ligne de défense, fortifiée par l'ennemi pendant environ 30 ans, a été brisée. Maintenant, ceux qui se rendent dans les territoires libérés de l’occupation voient les tranchées, une partie des obstacles antichars, des barbelés et des zones minées, des centaines de milliers de mines ont été posées dans tout le territoire et elles sont toujours là.

C'est ce qu'a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, dans son entretien accordé au magazine russe « Natsionalnaïa oborona ».

« Donc, c'était important, car si nous n’avions pas pu briser la ligne de défense le premier jour, notre travail aurait été plus difficile. Cela a joué un rôle très important à la fois en termes d'opérations militaires et de moral des forces armées. À mon avis, la Seconde guerre du Karabagh est très importante pour beaucoup en termes de facteurs conduisant vers la réussite », a indiqué le chef de l’Etat.

Dans son entretien, le président Ilham Aliyev a évoqué les différentes étapes de la guerre et commenté les points clés liés à la libération des villes et villages azerbaïdjanais.

Le point culminant de notre victoire est l'opération de Choucha, c’est sûr. Désormais, tous ceux qui se rendent à Choucha via la Route de la victoire peuvent voir comment nous y sommes parvenus. C'était simplement la mobilisation de forces physiques et spirituelles incroyables. C'est un héroïsme sans précédent de parcourir sans se fatiguer une telle distance pendant des jours avec des armes légères et de libérer ensuite Choucha. Evidemment, la libération de Choucha a mis l’ennemi à genoux, et il a levé le drapeau blanc, a estimé le président de la République. (Azertac)


Tags: Azerbaïdjan   Karabagh