Personne ne peut être au-dessus de la loi et tous sont égaux devant la loi - Président azerbaïdjanais

  14 Septembre 2021    Lu: 285
 Personne ne peut être au-dessus de la loi et tous sont égaux devant la loi - Président azerbaïdjanais

Le président Ilham Aliyev a reçu ce mardi par visioconférence Rafig Djalilov et Rachad Taghiyev à la suite de leur nomination à la tête des autorités exécutives des régions de Djalilabad et de Chamkir.

M. Aliyev a pris la parole lors de la réunion.

« En nommant les chefs des autorités exécutives des régions de Djalilabad et de Chemkir, je leur ai demandé de résoudre les problèmes restants. Le gros travail principal a été fait. Dans votre vie quotidienne, travaillez de sorte que les citoyens soient satisfaits de vous et que le développement des régions s'accélère, prenez des initiatives, attirez les investisseurs et créez des conditions favorables pour les entrepreneurs. Mais, malheureusement, dans la vraie vie, nous voyons exactement le contraire. En conséquence, dans le même temps, les anciens chefs des autorités exécutives des régions de Djalilabad et de Chemkir ont été poursuivis pour de sérieuses fautes, violations, concussion et corruption », a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

« Tout le monde voit maintenant que personne ne peut être au-dessus de la loi et que tous sont égaux devant la loi. Personne n'a l'immunité et ne peut l’avoir. Je donne ces recommandations lors de la nomination de tous les hauts fonctionnaires. Cependant, les personnes ayant occupé ces postes avant vous ne poursuivaient que leurs propres intérêts, étaient plongés dans le pillage, la concussion et la corruption, étaient indifférents envers les gens, s'occupaient de leurs propres problèmes, de leurs affaires personnelles et, bien sûr, provoquaient un mécontentement légitime », a estimé le chef de l’Etat.

Le président Ilham Aliyev a dit qu'après la mise en lumière de tous ces faits, les deux chefs d’autorités exécutives ont été limogés et qu'ils devront désormais répondre devant la justice.

« Une enquête est en cours, elle montrera tout. Cependant, les données préliminaires, y compris les preuves et les documents d'enquête, suggèrent que les poursuites contre ces personnes étaient bien fondées », a précisé le président Ilham Aliyev. (Azertac)


Tags: Azerbaïdjan