Le président américain dit que son pays veut rivaliser, non pas à entrer en conflit avec la Chine

  10 Septembre 2021    Lu: 135
Le président américain dit que son pays veut rivaliser, non pas à entrer en conflit avec la Chine

Sleon le président américain, Joe Biden, Washington cherche à "gérer de manière responsable la concurrence avec la Chine et à s'assurer qu'elle ne dégénérerait pas en conflit".

C’est ce qui ressort d'une conversation téléphonique que Biden a eue avec son homologue chinois, Xi Jinping, pour la première fois depuis sept mois.

Un communiqué rendu public par la Maison Blanche a fait savoir que "les deux dirigeants ont eu une discussion stratégique d’ampleur, au cours de laquelle ils ont discuté des domaines de convergence et de divergence d'intérêts".

Et d’ajouter que la conversation “faisait partie des efforts américains continuels pour gérer de manière responsable la concurrence entre Washington et Pékin“.

"Les deux dirigeants ont discuté de la responsabilité des deux pays dans le fait de veiller à ce que la concurrence (entre eux) ne se transforme pas en conflit", a noté le communiqué.

Biden a souligné, au cours de la conversation, "l'intérêt permanent de son pays (à réaliser) la paix, la stabilité et la prospérité dans la région indo-pacifique et dans le monde", toujours selon le même communiqué.

Pour sa part, le président chinois a déclaré que les relations sino-américaines affecteront "l'avenir et le destin du monde", selon un communiqué du ministère chinois des Affaires étrangères.

Xi Jinping a noté que "la coopération entre Pékin et Washington profitera aux deux pays et au monde", avertissant que "la confrontation entre eux entraînera des catastrophes pour les deux pays et pour tout le globe".

Le président chinois a ajouté que bien que la communauté internationale soit confrontée à de nombreux problèmes communs, "la Chine et les États-Unis devraient s'efforcer de remettre leurs relations sur la bonne voie pour un développement stable dans les plus brefs délais".

Jinping a exhorté à gérer "correctement" le différend entre les deux pays, selon le communiqué du ministère chinois.

Il s'agit de la deuxième conversation téléphonique entre les deux dirigeants, depuis l'investiture du président américain en janvier dernier.

En février dernier, Biden a eu sa première conversation téléphonique avec Xi Jinping, ce fut leur toute première conversation depuis l’investiture du président américain.

AA


Tags: Etats-Unis   Chine