Cérémonie de mise en exploitation d’un pétrolier baptisé Kelbédjer en présence du président azerbaïdjanais

  10 Septembre 2021    Lu: 404
 Cérémonie de mise en exploitation d’un pétrolier baptisé Kelbédjer en présence du président azerbaïdjanais

Vendredi 10 septembre, le président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev a participé à la cérémonie de mise en exploitation d’un pétrolier baptisé Kelbédjer au chantier naval de Bakou.

La construction de ce pétrolier avait été lancée deux ans avant au chantier naval de Bakou sur commande de la Compagnie azerbaïdjanaise de navigation maritime de la mer Caspienne, une société anonyme fermée. C’est à l'initiative du président Ilham Aliyev que le pétrolier a été baptisé Kelbédjer.

Il convient de noter que le président Ilham Aliyev avait hissé le drapeau azerbaïdjanais tricolore à Kelbédjer, libérée de l'occupation quelque temps avant. Et aujourd’hui, il a participé à la mise en service du pétrolier Kelbédjer, qui battra pavillon azerbaïdjanais dans les eaux internationales, ce qui revêt une grande signification symbolique.

Le président de la Compagnie azerbaïdjanaise de navigation maritime de la mer Caspienne, Raouf Valiyev, a informé le chef de l’Etat des travaux réalisés.

Le président de la République a coupé le ruban rouge symbolisant la mise en service du pétrolier.

L'équipage permanent du pétrolier Kelbédjer, dont la longueur est de 141 mètres et la largeur de 16,9 mètres, est composé de 15 personnes. Le pétrolier d'une capacité de charge de 7 800 tonnes est muni d'équipements provenant de grandes entreprises du monde entier. Les caractéristiques techniques du pétrolier lui permettent d'entrer avec une charge maximale dans des ports relativement peu profonds du bassin caspien et de transporter des marchandises au-delà de la mer Caspienne.

Le nouveau tanker est du même type que le pétrolier Latchine, construit par le chantier naval de Bakou en 2019 et flottant actuellement dans les mers Noire et Méditerranée. Quatre tankers de ce type avaient été commandés et la construction de deux d'entre eux est en cours.

Aujourd’hui, 11 navires battent pavillon azerbaïdjanais dans les mers Noire et Méditerranée. Huit de ces navires sont des cargos et trois autres sont des pétroliers.

Azertac


Tags: Azerbaïdjan   Ilham-Aliyev