L'Arménie fait obstacle à la mise en œuvre des déclarations trilatérales, selon Bakou

  31 Juillet 2021    Lu: 226
 L

« La déclaration du ministère arménien des Affaires étrangères datée du 30 juillet 2021 reflète une autre accusation absurde et fausse contre l'Azerbaïdjan. »

C'est ce qu'a déclaré Leyla Abdullayeva, porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

« L'Arménie, qui mène une politique agressive contre l'Azerbaïdjan depuis près de 30 ans, affiche toujours une position violant les normes et principes du droit international, rejetant la délimitation des frontières et empêchant la mise en œuvre des déclarations trilatérales », a souligné Leyla Abdullayeva.

Abdullayeva a soulevé des questions telles que « Pourquoi un pays en quête de désescalade continue-t-il de tirer sur les positions azerbaïdjanaises le long de la frontière ? Pourquoi ne répond-il pas aux appels à un dialogue pour résoudre le problème de la frontière ?! Ce pays fait des revendications territoriales contre l'Azerbaïdjan sans reconnaître son intégrité territoriale.

« La partie arménienne doit comprendre que la paix dans la région peut être réalisée si elle respecte la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'inviolabilité des frontières, ainsi que le droit international. L'Azerbaïdjan affirme cette position depuis 30 ans », a-t-elle ajouté.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Karabagh   Arménie