L'Ombudsman d'Azerbaïdjan se dit préoccupée par les tensions à la frontière avec l'Arménie

  28 Juillet 2021    Lu: 470
 L

La Médiatrice azerbaïdjanaise des droits de l'homme (Ombudsman), Sabina Aliyeva a publié une déclaration sur les récentes tensions observées à la frontière d'Etat entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

Elle a noté que la partie arménienne manquait de respect pour les conditions de paix et de coexistence dans la région.

« Des militaires azerbaïdjanais ont été tués et blessés à la suite des bombardements des forces armées arméniennes. Nous sommes gravement préoccupés par le fait que les forces armées arméniennes tentent d'accroître les tensions en direction de la région de Kelbedjer à la frontière de l'État depuis la nuit dernière et que des militaires azerbaïdjanais ont été blessées », a déclaré Aliyeva.

Selon la médiatrice, le non-respect par la partie arménienne du régime de cessez-le-feu à la frontière de l'État arméno-azerbaïdjanaise et l'utilisation d'armes de gros calibre prouvent une fois de plus que ce pays non seulement néglige le processus de maintien de la paix mais l'entrave aussi grandement.

« Les menaces contre l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan à l'intérieur des frontières internationalement reconnues sont inacceptables. La partie arménienne manque de respect pour les conditions de paix et de coexistence dans la région », a-t-elle déclaré. 

« Une fois de plus, nous appelons la partie arménienne à faire des efforts pour assurer une coexistence pacifique, protéger la vie et la santé des personnes », a ajouté Mme Aliyeva.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Karabagh   Arménie