L'Occident n'entrera pas en conflit avec la Turquie au sujet de l'Arménie, selon un politicien russe

  23 Juin 2021    Lu: 1340
 L

La personnalité publique russe, le rédacteur en chef de l'agence de presse russe Regnum, Modest Kolérov, a commenté la situation politique tendue en Arménie.

Dans une interview avec les médias arméniens, Kolérov a déclaré que le peuple soutenait aux élections Pashinyan - un dirigeant qui a perdu le Karabagh:

"La moitié des électeurs se sont rendus aux urnes et ont voté pour Pashinyan. En d'autres termes, Nikol a obtenu la majorité constitutionnelle qu'elle a déclarée."

Kolérov a noté que le peuple avait voté pour le maintien du gouvernement de Pashinyan, qui a perdu la guerre, perdu le Karabagh, perdu Choucha et Hadrout, et a laissé entendre dans ses campagnes que le Karabakh devrait être remis. Cela signifie que la société soutient une telle position.

"Je peux être émotif, mais je peux dire que ce qui s'est passé peut être appelé un suicide d'État. Toute la société active a voté pour le suicide, la poursuite de la capitulation, l'aventurisme.

Il y avait soit des "Iskander" dans ce pays, soit ils n'étaient pas visibles. Ils ont créé un ministère pour des drones, mais il n'y a pas de drones. Ils ont reçu de l'aide humanitaire, mais n'ont pas atteint les bons endroits, et ces mensonges sans fin étaient visibles de l'extérieur. Mais les électeurs ne l'ont pas vu", a-t-il dit.

Kolérov a également noté qu'il ne considérait pas Erevan comme un allié de Moscou. En outre, l'expert a déclaré qu'il n'était pas sûr que les bases russes resteraient toujours en Arménie.

"C'est une utopie de penser à l'alliance arméno-russe à l'époque de Pashinyan. C'est une théorie. Il n'y a pas un tel choix. La Russie n'a pas assez de partisans pour ce projet. Les Arméniens de Sotchi, Rostov, Russie sont plus réels que les Arméniens d'Arménie. Pashinyan a moins de partisans en Russie. L'Occident n'entrera pas en conflit avec la Turquie au sujet de l'Arménie", a affirmé Kolerov.

Azvision.az


Tags: Karabagh   Russie   Arménie   Turquie