La Turquie a organisé avec succès la première réunion annuelle du Forum diplomatique d'Antalya

  20 Juin 2021    Lu: 223
La Turquie a organisé avec succès la première réunion annuelle du Forum diplomatique d

"Cela signifie qu'un ministre des affaires étrangères sur cinq à travers le monde était présent ici"

La Turquie a organisé avec succès la première réunion annuelle du Forum diplomatique d'Antalya (FDA), avec une forte participation en présentiel, a déclaré dimanche le ministre turc des Affaires étrangères.

Lors de son discours de clôture du forum de trois jours, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que cet événement était devenu l'un des premiers et des plus grands événements internationaux pendant la pandémie et qu'il s'était déroulé dans le respect de toutes les mesures sanitaires.

Environ 8 000 tests PCR ont été effectués chaque jour du forum.

"Je pense qu'il s'agira d'un modèle pour les événements de cette envergure à l'avenir", a ajouté Cavusoglu.

Remerciant tous les participants "qui ont enrichi ce forum de perspectives différentes", il a déclaré : "Notre objectif au cours du forum n'était pas de répéter les mots prononcés, de ne pas répéter ce qui est connu. Nous voulions, en matière de diplomatie, aller au-delà de nos 'notes de discours'."

Le forum diplomatique d'Antalya a connu une forte participation des dirigeants et des ministres des affaires étrangères de différents pays, Cavusoglu ayant organisé plus de 50 réunions bilatérales. Au total, 11 chefs d'État et de gouvernement, 45 ministres des affaires étrangères et des représentants au niveau ministériel ont participé au forum, selon le ministre.

"Cela signifie qu'un ministre des affaires étrangères sur cinq à travers le monde était présent ici", a-t-il déclaré.

L'événement a également été suivi par une soixantaine de représentants d'organisations internationales et de personnalités de haut rang, par de nombreux invités turcs et étrangers issus du monde des affaires et de l'université, ainsi que par 256 jeunes au total, dont des étudiants de premier, deuxième et troisième cycles issus de plus de 50 universités.

Deux sessions de dirigeants, 15 panels, 25 événements parallèles, dont deux forums de jeunes, ont été organisés.

Notant qu'aujourd'hui "la plupart des problèmes qui se posent à l'échelle mondiale sont observés dans le bassin méditerranéen", où s'est tenu le forum, Cavusoglu a déclaré qu'il y avait de la place pour toutes les voix et toutes les idées dans la région.

"Aujourd'hui, il nous appartient de faire de la Méditerranée une mer d'amitié", a-t-il déclaré, ajoutant : "Pour cela, nous avons besoin d'une diplomatie novatrice et de nouvelles approches."

"Nous espérons que le Forum diplomatique d'Antalya sera un espace auquel pourront participer tous ceux qui cherchent des solutions créatives aux problèmes internationaux. Nous espérons que le Forum diplomatique d'Antalya deviendra une plateforme pérenne", a-t-il conclu.

AA


Tags: Turquie