Les Azerbaïdjanais d'Arménie lancent un appel aux organisations internationales : « Nous voulons retourner dans notre village »

  18 Juin 2021    Lu: 337
 Les Azerbaïdjanais d

Les habitants du village de Nuvadi - la localité où vivaient les Azerbaïdjanais en Arménie jusqu'au 7 août 1991, ont adressé un appel au Secrétaire général des Nations Unies, au Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, au chef du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, au Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, au chef de l'Organisation de la coopération islamique, au Président en exercice de l'OSCE, au Secrétaire général du Conseil de l'Europe, au Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, au Directeur général de l'UNESCO et au chef de l'ISESCO.

L'appel indique que les habitants du dernier village d'Arménie d'où les Azerbaïdjanais sont partis - Nuvadi, veulent que la communauté mondiale garantisse leur droit de retourner dans leur patrie.

Il est à noter que tous les documents relatifs aux droits de l'homme - Déclaration universelle des droits de l'homme, 1948, Convention de 1951 relative au statut des réfugiés, Pactes internationaux de 1966, Principes directeurs des Nations Unies pour les personnes déplacées en 1998, Principes sur la restitution des logements et des biens dans le cas des réfugiés et autres personnes déplacées adoptés par le Conseil économique et social des Nations Unies en 2005 et d'autres documents internationaux confirment complètement leur désir de retour.

Les Azerbaïdjanais expulsés du village de Nuvadi veulent le soutien pour retourner dans leur patrie et la protection des monuments historiques, culturels et religieux du village de Nuvadi.

L'appel a été soumis au nom de 452 familles sur 55 pages avec les signatures de chacune et les preuves pertinentes. L'appel a été signé par Tamacha Husseynova, 86 ans, la plus âgée des habitants du village de Nuvadi, Moussa Youssibov, 90 ans, ancien membre du Parlement de la RSS d'Arménie, l'académicien Fikret Aliyev et le docteur en droit, le professeur Amir Aliyev.

Il convient de noter que le village de Nuvadi, où aucun Arménien n'a vécu jusqu'en 1991, était soumis à la région de Djabraïl de l'Azerbaïdjan en termes de division administrative jusqu'en 1929.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   occupation