L'Arménie et son peuple seront ceux qui en profiteront le plus dans le Caucase du Sud, affirme Cavusoglu

  16 Juin 2021    Lu: 201
 L

"L'Arménie s'est isolée, éloignée depuis des années, les relations avec ses voisins n'étaient pas bonnes, à cause des erreurs qu'elle a commises. J'espère que l'Arménie en tirera des leçons."

"L'Arménie sera le pays qui profitera le plus de la stabilité et de la paix au Caucase", a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Le Chef de la Diplomatie turque a animé un point de presse, mercredi à Antalya, dans le sud de la Turquie, à l'approche du Forum d'Antalya sur la Diplomatie (18-20 juin) et du Sommet des Pays de l'Europe du Sud-est.

Cavusoglu a affirmé que la situation au Caucase et la question du Karabagh seront abordés lors du Forum.

"Nous voulons que le Caucase du Sud soit une région de stabilité et de paix, a-t-il dit. L'Arménie et son peuple seront ceux qui en profiteront le plus. L'Arménie s'est isolée, éloignée depuis des années, les relations avec ses voisins n'étaient pas bonnes, à cause des erreurs qu'elle a commises. J'espère que l'Arménie en tirera des leçons."

Le ministre a rappelé que les territoires de l'Azerbaïdjan étaient occupés depuis trente ans et que l'armée azerbaïdjanaise a repris ces territoires en quarante jours.

"L'Azerbaïdjan a fait preuve de patience, pendant de longues années, pour résoudre ce différend par la diplomatie. La guerre étant terminée maintenant, il est temps de discuter, lors du forum, des moyens d'assurer la paix régionale."

Cavusoglu a ajouté que les ministres azerbaïdjanais et géorgien des Affaires étrangères participeront à cette session sur le Caucase.

"Nous aurons des invités de l'Arménie, a-t-il précisé. Un intellectuel d'origine arménienne y participera. J'espère que tout le monde s'exprimera et contribuera ainsi à la paix et la stabilité."

Le ministre a indiqué que le forum sera inauguré par un discours du Président Recep Tayyip Erdogan, le 18 juin.

"Il est important pour nous que les participants, même s'ils soient des responsables officiels, s'expriment et débattent librement leurs opinions, a-t-il dit. […] Jusqu'à maintenant, 12 chefs d'État et de gouvernement, 43 ministres des Affaires étrangères, quatre anciens chefs d'État et de gouvernement et une cinquantaine de représentants d'organisations internationales et d'anciens responsables gouvernementaux ont confirmé leur participation."

-Le Sommet des Pays de l'Europe du Sud-est

Cavusoglu a indiqué que la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Europe du Sud-est se tiendra demain avant midi, pour continuer avec le sommet sous l'égide du Président Erdogan.

Le ministre a rappelé que la Turquie a assumé la présidence tournante du sommet le 1er juillet 2020, et la passera à la Grèce le 1er juillet 2021.

Cavusoglu s'est félicité des efforts réalisés par la Turquie dans plusieurs domaines durant son mandat, dont l'énergie, les femmes, la lutte contre les crimes organisés, l'agriculture, la migration et l'emploi.

"La participation aux réunions prévues pour demain est très élevée, a-t-il insisté. Cela montre la confiance à la Turquie malgré la pandémie. Nous accueillerons huit chefs d'État et de gouvernement, outre neuf ministres des Affaires étrangères. Les autres pays seront représentés à différents niveaux. Le Haut représentant de l'Union européenne (UE), Josep Borrell participera également."

Cavusoglu a précisé qu'ils discuteront de la situation dans la région et adopteront la Stratégie de l'Europe du Sud-est pour 2030, fixant les objectifs relevant de l'économie et du développement pour les dix prochaines années.

AA


Tags: Turquie   Karabagh   Azerbaïdjan   Arménie