L'appel de l'Arménie à l'OTSC n'a aucun fondement, selon le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise

  15 Mai 2021    Lu: 839
 L

Le ministre des Affaires étrangères Djeyhoun Baïramov a eu une conversation téléphonique avec son homologue tadjik Sirojiddin Muhriddin.

Le ministre Djeyhoun Baïramov a informé son homologue des tensions à la frontière azerbaïdjano-arménienne, notant que les forces frontalières azerbaïdjanaises sont déployées sur les positions de notre pays et que ce processus se déroule de manière normale et systématique.

L'autre partie a été informée qu'il y avait auparavant des désaccords sur les mesures prises pour renforcer le système de protection des frontières dans le cadre de l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan, mais ils avaient été résolus par des négociations avec la participation des parties signant la déclaration tripartite.

Il a été mentionné que la direction du Service national des frontières avait été immédiatement envoyée dans la région en raison des dernières tensions à la frontière et des entretiens avaient eu lieu avec les gardes-frontières de l'autre côté.

Le ministre Baïramov a dit au ministre tadjik des Affaires étrangères, qui préside actuellement l'OTSC, que l'appel de l'Arménie à l'Organisation du traité de sécurité collective sur cette question n'avait aucun fondement et n'était rien d'autre qu'une tentative des autorités arméniennes de politiser la question.

Le diplomate azerbaïdjanais a souligné que ces tensions devraient être résolues par des moyens politiques et des négociations.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Tadjikistan   Karabagh   Arménie   OTSC