Lesbos: découverte d'un arbre fossilisé vieux d’environ 20 millions d'années

  13 Mai 2021    Lu: 503
Lesbos: découverte d Getty Images

La forêt pétrifiée est située dans la partie ouest de l’île de Lesbos.

La forêt pétrifiée de Lesbos est l’une des plus grandes du monde. Selon le géologue Nikolas Zouros, un “arbre unique” y a été trouvé. Un spécimen de 19,5 mètres de long, âgé de 17 à 20 millions d’années, et toujours intact. Même les racines, les branches et les feuilles ont été conservées.

Nikolas Zouros, professeur de géologie à l’université de la mer Égée, a 25 ans d’expérience en matière de fouilles dans la forêt pétrifiée de l’île grecque de Lesbos. Mais il n’a jamais rien trouvé de tel là-bas. “L’arbre est unique”, explique-t-il. M. Zouros a également évoqué les 150 bûches fossiles empilées qui ont été trouvées quelques semaines plus tard non loin de l’arbre. “Trouver ce trésor, c’était vraiment incroyable”.

La forêt pétrifiée est située dans la partie ouest de l’île de Lesbos. Elle a été créée par des éruptions et des explosions volcaniques successives qui ont enseveli une grande partie de Lesbos sous la lave et les cendres il y a entre 17 et 20 millions d’années. M. Zouros et son équipe de 35 personnes font des fouilles le long des 20 km d’autoroute entre Sigri et Kalloni depuis 2013. 

L’arbre “unique” a été trouvé par accident. “Les ouvriers étaient sur le point de bitumer cette partie de l’autoroute quand un de nos techniciens a remarqué une petite branche,” détaille M. Zouros. “Les travaux routiers ont été arrêtés et nous avons commencé à creuser. Nous avons vite compris que nous étions tombés sur une incroyable découverte par hasard. Il fera désormais partie du musée en plein air que nous voulons créer”.

Cette découverte est importante pour en apprendre davantage sur les écosystèmes dans un avenir qui sera marqué par les effets du réchauffement climatique. “Ces découvertes sont une fenêtre sur un passé particulier, un monde à effet de serre tel qu’il existait alors, il y a 20 millions d’années. Ils peuvent être une indication de ce qui nous attend si nous ne nous assurons pas de répondre à l’urgence du changement climatique”, a déclaré le professeur Iain Stewart de l’université de Plymouth.

7sur7


Tags: Lesbos   arbres